Accueil des enfants de soignants : Quelles recommandations sanitaires ?

Accueil des enfants de soignants, quelles priorités?

La priorité doit être donnée aux mesures de protection de toutes les personnes appelées à travailler dans une école ou un établissement où s’effectue l’accueil des enfants des personnels soignants. En présence de personnes et d’enfant sur le lieux de travail, il faut renforcer l’application des gestes barrières.

Dialogue en visioconférence avec la Rectrice en CHSCTD Académique et avec les deux DASEN en CHSCT Départementalaccueil enfants soignants

Pour l’Académie de Strasbourg, deux  listes d’écoles et collèges pour accueillir les enfants de personnels soignants: une pour la semaine et une pour le week-end. Les volontaires sont au rendez-vous… un roulement peut être envisagé. Trois collèges de Strasbourg accueillent les enfants le week-end dans le 67.

Rappel: les ordres de mission sont prévues afin de prendre en charge les frais de déplacements liés au service d’accueil. Le travail de volontariat le week-end est rémunéré sous la forme d’une indemnité journalière pour les agents titulaires  comme pour les agents contractuels. Pas plus d’information pour le moment! Un décret va sortir…patience.

Il y aurait plus de volontaires que de besoins ! Le nombre d’enfants à accueillir évolue tous les jours.

Plus d’infos sur ce site ouvert à tout public sur la page de l’académie de Strasbourg.

Si une personne de votre entourage a une santé fragile, si vous êtes de santé fragile ou si vous avez un problème de santé chronique, il est déconseillé de se porter volontaire. 

 

Vous trouverez sur ce site du Haut Conseil de la Santé publique une liste des personnes à considérer comme fragiles.

  • Au vu des incertitudes sur les modalités de reprise des activités dans les écoles et dans les établissements, il est recommandé aux personnels fragiles par rapport au covid-19 de se signaler à la médecine de prévention.(Pour des aménagements de reprise le cas échéant)
  • Aussi pour tout conseil médical personnalisé concernant les critères de fragilité, vous pouvez contacter le service de médecine de prévention par messagerie électronique 

De préférence par mail.

Pour les locaux, le matériel.

  • le nettoyage doit être approfondi : propreté des toilettes, poignée de portes, objets (le virus reste présent quelques heures et se dépose par les gouttelettes issus du système respiratoire et des mains). Nous conseillons de laisser les portes ouvertes pour ne pas avoir à manipuler celles ci; Il faut aussi désinfecter ce qui est « porté à la main » (l’idéal est d’avoir son propre matériel scolaire et de ne pas l’échanger; pour les élèves les plus petits, il est difficile de pouvoir séparer voire empêcher le prêt et l’échange des jeux). Le lavage des jeux doit aussi être fait à l’aide d’un produit virucide au même titre que les gels hydroalcooliques.
  • la présence de savon en quantité suffisante pour les enfants et de gel hydroalcoolique pour les personnels ; Ce n’est pas encore le cas partout. Pour le respect de ces consignes, les préfets doivent se substituer aux collectivités territoriales si nécessaire.
  • l’accueil pour des groupes ne doit pas dépassé 10 élèves maximum au sein d’une même salle . En réalité les groupes sont moins importants.

accueil enfants soignants

Pour les personnes, il s’agit bien évidemment de l’application stricte des « gestes barrières » pour tous. En réalité difficile de s’occuper d’enfant et de tenir cette distance de sécurité!

  • Concernant le port de masque pour les adultes, le ministère indique qu’il n’est pas obligatoire. Cela est lié au fait que les masques sont réservés prioritairement à l’usage des soignants. Dès lors qu’il sera possible d’équiper tous les soignants, les personnels d’accueil des enfants pourront disposer également de masques. C’est le cas également pour le port de lunettes et de gants. Selon le médecin de prévention, « le port de gants n’est pas recommandé. La peau est une barrière de protection efficace contre le virus. Les gants se contaminent aussi vite que la peau. Le port de gants peut procurer un sentiment faussé de sécurité et retarder le lavage des mains qui reste le moyen de prévention le plus efficace au niveau cutané. »
  • Médicaments des élèves accueillis : le personnel  sous couvert d’une ordonnance en cours de validité peut se substituer aux parents pour donner un traitement médicamenteux indispensable et sans PAI (comme ce qui se fait en classe transplantée…).

Limiter les risques de santé des enfants et des volontaires sur site, intervention du CHSCT

Les membres du CHSCT grâce à vos retours, font des propositions et demandent expressément en plus des équipements sanitaires:

  • la rédaction et la diffusion d’un protocole d’entretien des locaux, établi avec les collectivités territoriales, diffusé aux agents accueillant des enfants de personnels indispensables à la gestion de la crise ainsi qu’à leurs familles. Ce guide a été rédigé par les inspecteurs en santé et sécurité au travail, il est en cours de validation.
  • tout établissement accueillant plusieurs groupes d’élèves doit absolument éviter le croisement de ces groupes et toujours utiliser des salles différentes
  • les groupes d’élèves doivent toujours être encadrés par deux adultes et aucun enseignant ne doit jamais être seul avec un élève.
Deux protocoles sont en cours d’élaboration, un pour l’hygiène des locaux et  l’autre pour les conditions d’hygiène lors de l’accueil de ces enfants. Ce protocole sera diffusé à tous.

Si vous êtes volontaire ou parent soignant, continuez à nous communiquer vos situations particulières

 

Vous pouvez nous envoyer un courriel à 67@sgen.cfdt.fr ou 68@sgen.cfdt.fr pour le premier degré, et à alsace@sgen.cfdt.fr pour le second degré. Nous pourrons rapidement transmettre à l’administration; des solutions sont possibles. L’IEN et le Chef d’établissement sont les premiers interlocuteurs en cas de difficultés et sont en lien direct avec la DSDEN et les municipalités.

Si vous avez besoin d’être soutenu dans ce contexte de crise, le réseau PAS de la MGEN a mis en place un suivi par téléphone confidentiel et gratuit:

Possibilité de consulter un psychologue clinicien au 0 805 500 005

 

Nous sommes à vos côtés! En attendant prenez-bien soin de vous et de vos familles

 

Pour aller plus loin