L’Actu du Sgen-CFDT n°9 (second degré)

Bonjour à tous !

Vous aurez remarqué (ou pas, dans cette avalanche de courriels syndicaux…) que les actus se font rares ses derniers temps… C’est bien sûr dû à la campagne électorale qui dévore notre temps militant…

Voici donc une actu « spécial élections » pour vous aider à voter et faire voter Sgen-CFDT autour de vous…

Pour devenir le plus grand syndicat alsacien dans l’Education Nationale, nous avons besoin du vote de chacun d’entre vous !

électionsFP2018Appel à voter, par Laurent Gomez, secrétaire général du Sgen-CFDT Alsace

Bonjour,

A partir du 29 novembre et jusqu’au 6 décembre 2018, s’ouvre le scrutin pour les élections professionnelles.

Ces élections sont d’une grande importance, puisque c’est du résultat de ce scrutin que notre employeur jugera du poids de nos idées, de nos revendications et de nos représentant.es. Plus le Sgen-CFDT sera représentatif, plus ce qu’il porte sera entendu.

Ces élections sont aussi très importantes pour les collègues qui sont élu.es ou mandaté.es et qui s’investissent sans compter pour conseiller, accompagner et défendre chacun.e des agents qui les sollicitent. Voter c’est aussi reconnaître la qualité de ce travail et les encourager à le poursuivre.

Je t’appelle donc à voter   4 fois (en savoir plus ici) pour le Sgen-CFDT.

Si chacun des 2000 adhérents du Sgen-CFDT Alsace vote, nous sommes assurés de maintenir notre représentativité.

Je t’appelle aussi à faire voter autour de toi, tes amis, tes collègues, ta famille pour le Sgen-CFDT et la CFDT.

Si chaque adhérent du Sgen-CFDT Alsace réussit à faire voter ne serait-ce qu’un seul collègue, nous sommes assurés de devenir la première organisation représentative de l’académie. Cela est à portée de mains.

Comme à notre habitude, les permanents du Sgen-CFDT Alsace sont à ta disposition pour t’accompagner dans ton vote. Nous mettons ainsi en place des permanences exceptionnelles en soirée jusqu’à 20h et le samedi matin de 9h à 12h pour aider les collègues qui rencontreraient des difficultés.

Tu recevras certainement un appel téléphonique d’un de nos élus dans les jours qui viennent pour s’assurer que tu ne rencontres pas de difficultés pour voter.

Laurent Gomez, secrétaire général du SGen-CFDT Alsace

Des difficultés pour voter ?

Ce jeudi 29 novembre, le site du ministère dédié aux élections a rencontré de nombreux bugs… C’est inadmissible et on se demande parfois s’il n’y pas une volonté quelque part de favoriser l’abstention… Aujourd’hui tout fonctionne apparemment bien, les logos s’affichent et on a aucun mal à trouver notre liste qui s’appelle « CONSTRUIRE POUR NE PAS SUBIR »

Si vous avez des difficultés pour voter, n’hésitez pas à nous contacter. De nombreux tutoriels vidéo ou PDF sont aussi disponibles en ligne sous ce lien.

 

 

5 manières de nous aider à faire voter Sgen-CFDT

Il y a plein de manières plus ou moins chronophages de nous aider à faire voter pour les listes du Sgen-CFDT.

Si vous souhaitez nous aider (et on comprendra que vous ayez une multitude d’autres choses à faire !-), vous trouverez sur cette page de notre site toutes les ressources (tracts, tutoriels…)

La page de notre site avec toutes les ressources

PLAFOND DE VERREÀ cause des syndicats FO, CGT et SOLIDAIRES, l’égalité hommes femmes n’avancera pas.

Un projet d’accord sur l’égalité professionnelle était ouvert à la signature des organisations syndicales représentatives dans la Fonction publique. Le vendredi 30 novembre, la CFDT  a signé cet accord, contrairement à la CGT , FO et Solidaires. Faute de majorité l’accord ne sera pas mis en œuvre.

Vous ne verrez donc pas :

L’inscription dans la loi de mesures pour garantir le respect de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les procédures d’avancement ;
La suppression du jour de carence pour les femmes enceintes ;
La création d’un fonds pour l’égalité professionnelle alimenté par les pénalités versées par les employeurs qui ne respecteront pas leurs obligations ;
L’engagement de l’État de créer 1 000 places de crèches supplémentaires avec incitation aux employeurs d’en créer aussi ;
Un référent spécifique sur les violences sexistes et sexuelles désigné parmi les représentants des personnels ;
La disponibilité de droit pour élever un enfant jusqu’à ses 12 ans au lieu de 8 ;
La neutralisation de l’impact des congés familiaux sur la rémunération ;
Un délai de trois ans pour la mise en œuvre des plans d’actions obligatoires.

En savoir plus : sur le site de la CFDT-Fonctions publiques

Les mensonges du SNALC, un syndicat très politisé…

SNALCSur notre site vous trouverez notre démontage en règle des mensonges du SNALC qui abreuve les collègues d’une propagande mensongère sur les autres syndicats…

Apolitique le SNALC ? Indépendant ?

Rappelons brièvement ici que si le SNALC touche peu d’argent de l’Etat c’est qu’il ne représente pas grand chose dans la fonction publique…

Rappelons que le SNALC n’existerait pas si l’Etat ne lui donnait pas ses moyens de fonctionner en décharge horaire et ne remboursait pas les 2/3 des cotisations de ses adhérents.

Rappelons enfin que, comme c’est bizarre, l’extrême droite et et le collectif « Racine » des « enseignants partriotes » appelle à voter SNALC (mais aussi FO et AD)

Bureau numérique dans la région Grand Est : bugs en série d’après le Café Pédagogique

Le Café Pédagogique a fait le point récemment sur la mise en place de Mon Bureau NUmérique en Alsace et dans la grande région Grand Est… Un article qui montre l’action concrète du Sgen-CFDT Alsace.

« Vitrine du numérique éducatif avec ses 111 « lycées 4.0 », la région Grand Est (les académies de Reims, Nancy-Metz et Strasbourg) essuie les plâtres d’un nouvel ENT. Selon les syndicats le passage au nouvel espace numérique de travail (ENT) se passe mal, voire est vécu comme « une régression » avec par exemple le retour aux anciens logiciels de vie scolaire. Interrogés, eux aussi, par le Café pédagogique, la région et l’éditeur de l’ENT préfèrent parler du projet exceptionnel d’un ENT pour toute une grande région… […]

Mais pour les syndicats, le résultat n’est pas à la hauteur des attentes. Le Sgen Cfdt Alsace dénonce « une baisse de la qualité de service » et parle d’une « véritable régression » par rapport à l’ENT précédent. Le syndicat appelle même la région à dénoncer le contrat avec Kosmos »

Lire l’article en intégralité sur le site du Café Pédagogique

 

Gilets jaunes : la CFDT prend ses responsabilités

Laurent Berger avait lancé un appel pour une grande concertation qui associe représentants des gilets jaunes, syndicats et gouvernement. Le Président de la République a fini par lui donner raison mais bien tard, alors que son Premier Ministre Edouard Philippe avait rejeté tout simplement cette idée au début du mouvement… S’en morderait-il les doigts aujourd’hui ?

Dans leMonde : « Ils s’accrochent à lui comme à un phare en pleine tempête. Ténors de la majorité comme poids lourds de l’opposition n’ont plus qu’un nom à la bouche : celui de Laurent Berger. Satellisé par Emmanuel Macron à son arrivée à l’Elysée, le secrétaire général de la CFDT a retrouvé une place centrale sur la scène nationale en quelques jours seulement. Sa proposition, faite au soir de la mobilisation des « gilets jaunes », le 17 novembre, d’un « pacte social de la conversion écologique »a trouvé de l’écho dans toutes les sphères du pouvoir, et au-delà.

Perçue par beaucoup comme une manière de répondre à la colère d’un mouvement protéiforme, sans porte-parole officiel et aux multiples revendications, cette proposition a toutefois été rejetée par le premier ministre, Edouard Philippe, dès le lendemain sur France 2, suscitant les doutes de nombreux acteurs de la majorité. »

En vidéo sur FranceTVInfosInvité de Franceinfo le 27 novembre, Laurent Berger a réagi à l’intervention du président de la République en réaffirmant la nécessité d’une transition écologique menée dans la justice sociale.

L’agenda de l’Actu

 


Élections professionnelles 2018 : c'est parti jusqu'au 6 décembre ! Votez "Construire pour ne pas subir"

Elections professionnelles 2018 : Qu’attendez-vous d’une organisation syndicale ? Qu’elle ne soit que dans la dénonciation ? Ou force de propositions...
En savoir plus →