Actu 1er degré 68 du 21 mai 2019

La loi Blanquer au Sénat

La loi Blanquer poursuit son chemin législatif. Cette semaine, elle est examinée et votée au Sénat. Les sénateurs ont été heureux de pouvoir faire la leçon au ministre, reprochant un texte sans vision et sans grand enjeu, trop précipité et souffrant cruellement d’un manque de concertation. Les sénateurs ont d’ailleurs rencontré les élus territoriaux et les organisations syndicales. Mais qu’avons nous à attendre du vote au Sénat. En effet, si le Sénat va supprimer l’article de loi concernant les EPSF, il ne faut pas oublier que la droite est majoritaire à la chambre haute et que les mesures qui seront prises pencheront inévitablement de ce côté. Ainsi dès les premiers jours, les amendements proposés portaient sur l’interdiction du port du voile pour les accompagnatrices scolaires, la chasse aux « prosélytes » autour des écoles, le rejet des mesures rendant obligatoire la scolarisation des enfants étrangers ou la suspension des allocations en cas d’absences répétées et non justifiées d’un élève.

Pour le Sgen-CFDT, cette loi reste un grand fourre-tout législatif qui a permis une avalanche d’amendements idéologiques qui ne répondent en rien aux réalités et aux difficultés du terrain.

Le Sgen-CFDT reste force de proposition en défendant la création d’un établissement public du 1er degré centré sur les besoins des personnels du premier degré car ce sont bien les agents qui font vivre l’éducation sur un territoire.

RESTRUCTURATION

Au sommaire :

1. Les bobards de Blanquer

2. Mobilisation du 9 mai la CFDT contre le projet de loi de transformation de la fonction publique

3. 26 mai 2019 : élections européennes

4. Mouvement

 

Les bobards de Blanquer

Depuis sa prise de fonction il y a deux ans, J-M Blanquer a fait la preuve de son habileté à communiquer à destination de l’opinion publique. Avec l’examen de sa loi (qu’il avait promis de ne pas faire), notre ministre ne cesse de dénoncer les « bobards » des enseignants et des élus locaux.

Sa communication ne peut pas passer auprès de professionnels de l’éducation qui sont confrontés au quotidien aux réalités du terrain. Sa volonté de manipuler les enseignants en utilisant les résultats des évaluations de CP est inquiétante. Ses manipulations sont dénoncées par des chercheurs dont Roland Goigoux et les syndicats dont le Sgen-CFDT.

Les bobards de J-M Blanquer sont les principaux responsables de la défiance grandissante des enseignants vis-à-vis de leur ministère.

Mobilisation du 9 mai la CFDT contre le projet de loi de transformation de la fonction publique

Le 9 mai 2019, la CFDT a manifesté en Alsace avec toutes les autres OS contre le projet de loi Fonction Publique. Alors que l’assemblée nationale se penche sur le projet de loi, la CFDT va continuer de se battre pour faire évoluer le projet.

La CFDT revendique le respect du statut, la reconnaissance de notre travail et de notre engagement au service de l’intérêt général, un dialogue social de qualité et le respect des négociations, de meilleurs conditions de travail et de meilleures rémunérations.

Pour tout savoir sur la mobilisation du 9 mai 2019.

26 mai 2019 : élections européennes

Proeuropéenne par son histoire et son engagement, la CFDT encourage les citoyens en général et ses adhérents en particulier à voter lors de ce scrutin capital pour l’Union européenne.
Bien entendu, la CFDT ne donne pas de consigne de vote, exception faite lorsqu’il s’agit de barrer la route aux partis d’extrême droite. Pour autant, la CFDT est, selon la formule consacrée, « ni neutre ni partisane ». Alors que l’Union européenne est confrontée à une montée des partis populistes, xénophobes et eurosceptiques, dont certains sont au pouvoir dans plusieurs pays européens, il est de notre devoir de contrer cette tentation populiste et ses idées reçues.

Le 26 mai, VOTEZ!

Mouvement

L’administration connaît quelques difficultés qui vont modifier le planning prévisionnel du mouvement. Ainsi, suite à un problème technique, l’envoi des accusés de réception prévu dans la circulaire mouvement à partir du 15 mai est reporté à une date ultérieure.

Le groupe de travail initialement prévu le 20 mai a été annulé.

La CAPD entérinant les nominations dans le cadre du mouvement informatique sera reportée à une date ultérieure. Nous t’informerons du nouveau calendrier dès que nous aurons de nouveaux éléments.

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore fait, nous vous recommandons de nous transmettre votre fiche de suivi mouvement (LibreOffice ou Word) et la copie de votre liste de vœu, ainsi que le bulletin d’adhésion pour une information adéquate et un suivi personnalisé.