L’Actu 1er degré 68 du 28 novembre 2019

« Dans le brouillard des retraites »

Tout est en place, le décor est planté, les trois coups vont bientôt retentir et le spectacle va commencer. La pièce est écrite d’avance et l’intrigue réside en une question un brin caricaturale : « pour ou contre la grève du 5 décembre ».

Aucune surprise, chacun incarne parfaitement son rôle.

Coté cour, un gouvernement incapable de communiquer des éléments concrets qui lèveraient les inquiétudes et  permettraient simplement de savoir à quel âge et avec quelle pension nous pourrons profiter de notre retraite. Un gouvernement qui nous place devant un faux dilemme, être pour ou contre une réforme dont on ne sait presque rien concrètement. Un gouvernement qui muscle son discours et sa communication en laissant entendre que les opposants à la réforme sont les « privilégiés » bénéficiant de régimes spéciaux.

Côté jardin, des syndicats qui utilisent la peur des collègues et la renforcent en annonçant chaque semaine des pensions de plus en plus petites, en proposant des simulateurs dont les paramètres ne correspondent pas aux réalités de nos carrières. Des syndicats qui mobiliseront car la défiance et la méfiance sont réelles et légitimes. Des syndicats qui manifesteront pour défendre un système qu’ils ont combattu en 2010.

La promotion, est assurée en boucle dans tous les médias. « pays bloqué », « privilégiés », « prise d’otage », « affrontement »… La pression monte, le trac, le rideau va se lever.

Le CFDT regrette que la question centrale « quel système de retraites à l’avenir » passe à la trappe.

Pour la CFDT la question des retraites est liée à la question de nos carrières. Salaires, pénibilité, entrée dans le métier, dispositifs des fins de carrière.

Pour la CFDT la question des retraites est liée à un projet de justice sociale et écologique.

Le succès d’une pièce ne se mesure pas à la réussite de son premier acte. Fidèle à ses valeurs de dialogue social, la CFDT refuse la logique du « pour ou contre » qui fracture peu à peu notre société et continue de négocier et de porter les revendications de son projet de société.

Au sommaire :

1. Le 5 décembre vous faites quoi?

2. Réforme des retraites : ce que veut le Sgen-CFDT

3. Changement de département

4. Direction d’école, le Sgen-CFDT Alsace reçu par l’inspectrice d’académie et par la rectrice

5. Liste d’aptitude aux fonctions de directeur et de directrice d’école

Le 5 décembre vous faites quoi?

Comme à chaque fois qu’une décision politique doit être prise, c’est le conseil syndical du Sgen-CFDT Alsace, composé de 41 collègues issus de tous les corps et tous les lieux, élu.e.s lors du dernier congrès de notre organisation, qui a été amené à se prononcer.

Les débats y ont été riches et nuancés avec le souci de penser la situation dans sa complexité. Au final environ 70% des collègues se sont prononcés contre un appel à la grève de notre part ce 5 décembre.

Cependant, plutôt que de vous appeler à faire ou ne pas faire telle chose le 5 décembre, il nous a semblé plus intéressant, plus émancipateur aussi, de vous faire part des réflexions et des  arguments échangés. Voilà qui pourrait vous permettre de répondre à cette question : et vous, vous faites quoi le 5 décembre ?

Réforme des retraites : ce que veut le Sgen-CFDT et la CFDT

Nous sommes un syndicat réformiste : nous croyons au dialogue social et à la concertation. C’est pourquoi la CFDT pèse de tout son poids pour faire avancer ses revendications.

Nous refusons de renoncer par avance à peser sur le contenu de la réforme des retraites. Les propositions présentées dans le rapport Delevoye ne nous satisfont pas toutes mais nous avons la possibilité de faire valoir nos revendications.

A plusieurs reprises, le haut commissaire à la réforme des retraites, le président de la République et des ministres ont affirmé que le passage à un système universel de retraites par points nécessitait de construire des compensations pour une partie des agents publics. Il s’agit de celles et ceux, nombreuses et nombreux à l’Education nationale qui ont peu de primes à intégrer au calcul de leur pension. Pour le Sgen-CFDT, il est désormais indispensable que l’exécutif explicite rapidement comment cette compensation va se construire, se mettre en œuvre et sur quels objectifs.

La revendication du Sgen-CFDT est simple : gagner plus aujourd’hui pour gagner autant qu’avant à la retraite.

Pour aller plus loin:

Réforme des retraites le Sgen-CFDT fait le point

Concertation sectorielle sur la réforme des retraites, déclaration du Sgen-CFDT

Changement de département

La période de demande de changement de département a débuté. La circulaire nationale en rappelle les règles et les éléments constitutifs du barème. La saisie des voeux se fait sur iprof du 19 novembre au 6 décembre 2019.

Si tu n’as pu assister à notre réunion d’information syndicale le mercredi 20 novembre 2019, tu peux bénéficier d’un RDV personnalisé afin que nos élus t’accompagnent dans ta demande. Il suffit pour cela de nous contacter par mail 68@sgen.cfdt.fr ou au 03 89 31 86 66.

Comment préparer et saisir sa demande ?

Direction d’école, le Sgen-CFDT Alsace reçu par l’inspectrice d’académie et par la rectrice

Les premières mesures concernant la direction d’école ont été annoncées par le ministre. Ce sont des mesures d’urgence qui redonnent un tout petit peu d’air aux directrices et aux directeurs d’école et qui permettent d’ouvrir un calendrier de discussion. Enfin!

Au niveau national, le Sgen-CFDT milite pour la création d’un établissement du 1er degré avec un statut pour la direction d’école.

Au niveau local, tes élus Sgen-CFDT Alsace ont été reçus en audience à l’inspection académique le 5 novembre et par Mme Béjean rectrice de l’académie de Strasbourg le 27 novembre. Nous avons pu présenter nos revendications qui permettraient, dans l’attente d’un arbitrage ministériel, d’améliorer les conditions de travail des directeurs et des directrices d’école.

  • Pour les directeurs et les directrices déchargés 1 fois par mois : planification annuelle des jours de décharge, leur remplacement doit être une priorité. En cas de non remplacement paiement d’heures supplémentaires puisque le travail a été fait ;
  • Temps de décharge supplémentaire pour tous ;
  • Décharge totale des APC pour tous ;
  • Réunion des directeurs sur temps scolaire et remboursement automatique des frais de déplacement ;
  • Aide administrative dans toutes les écoles en fonction de leurs tailles ;
  • Libre choix des formations et meilleure prise en compte des besoins exprimés ;
  • Envoie des ordres de mission directement aux collègues ;
  • Fin de l’ancien TBE ;
  • Fin des enquêtes de contrôle et des enquêtes dont les réponses se trouvent dans ONDE ou dans le TBEA ;
  • Réactivation d’un groupe de travail sur les directions d’école qui ne se limite pas aux tâches administratives et dont les décisions soient appliquées.

Le Sgen-CFDT Alsace travaille depuis plusieurs années sur la question des directions et continuera à le faire en étant force de propositions dans les mois à venir. Nous vous informerons des réponses apportées par l’inspectrice d’académie et la rectrice.

Liste d’aptitude aux fonctions de directeur et de directrice d’école

La circulaire concernant l’accès à la liste d’aptitude aux fonctions de directeur et de directrice d’école pour la rentrée 2020 vient de paraître. Les candidats ont jusqu’au 20 décembre pour envoyer leur candidature.

Si tu es candidat.e, n’hésite pas à nous envoyer une copie de ta candidature (68@sgen.cfdt.fr) pour que nous puissions suivre au mieux ta situation.

Nos élus t’accompagnent également dans la préparation de l’entretien. Il suffit pour cela de nous contacter par mail 68@sgen.cfdt.fr ou au 03 89 31 86 66.