Actu 1er degré 68 du 8 février 2019

Donner plus à ceux qui ont le moins!

Le Sgen-CFDT a toujours défendu ce principe et cette vision du service public et de l’Ecole. L’éducation prioritaire, le dédoublement des classes de CP, CE1, la loi d’inclusion sont des mesures positives pour les plus fragiles. A l’heure d’examiné la carte scolaire du Haut-Rhin pour la rentrée 2019, certains sentiments d’abandon ont été exprimés par des élu-e-s notamment de communes rurales et résonnent particulièrement dans le contexte actuel. Ce ressenti d’oubli est souvent exprimé en comparaison des moyens accordés aux villes et surtout aux quartiers défavorisés (en oubliant ou en méconnaissant les réelles difficultés de ces quartiers). Le Sgen-CFDT s’inquiète des tensions grandissantes entre milieu rural, milieu périphérique et milieu urbain et affirme la nécessité de dialogue et de politiques territoriales qui dépassent le seul champ de l’éducation nationale. En effet, une politique territoriale d’éducation ne peut se restreindre à la mise en place de RPI ou de RPC imposée par une logique démographique, comptable et par une nécessité administrative.

Pour le Sgen-CFDT et la CFDT, une politique territoriale d’éducation doit être pensée et construite par tous les usagés (enfants, parents, professionnel-le-s, élu-e-s, militant-e-s associatifs…). Ensemble ils doivent répondre aux questions d’organisations du temps, de l’espace, des moyens, des principes de co-éducation, de biens communs, d’inclusion… Toutes ces questions qui permettent finalement de faire société.

AGIR POUR TOUS

Au sommaire:

1. AESH, la nécessité de sortir de la précarité

2. Carte scolaire, quelle rentrée 2019 dans le Haut-Rhin?

3. Etablissements publics des savoirs fondamentaux : un modèle unique qui ne résout rien!

4. Les règles du mouvement évoluent! Venez vous informer au Sgen-CFDT!

AESH, la nécessité de sortir de la précarité

Cette semaine, avait lieu des actions pour soutenir les AESH et pour obtenir une vraie reconnaissance de ces professionnel-le-s. Depuis la loi d’inclusion scolaire, ces personnes accompagnent les enfants handicapés dans nos écoles et dans nos classes. Cette mission est fondamentale pour permettre aux enfants de suivre leur scolarité et devrait être une des clés de l’inclusion scolaire. Alors comment peut-on accepter que cette mission si importante soit confiée à un personnel que l’on précarise (CUI, CDD d’un an, faible rémunération)? Comment peut-on croire qu’une personne fragilisée puisse aider quelqu’un de fragile? Le ministère compte uniquement sur le dévouement et le professionnalisme de ce personnel mais sans lui reconnaitre ses compétences et son statut.

Les AESH vivent dans l’inquiétude du lendemain, des fins de mois difficiles et doivent parvenir à mettre toutes leurs difficultés de côté pour se concentrer sur leurs missions.

Le Sgen-CFDT s’engage pour la création d’un statut, une formation initiale et continue, un salaire qui correspond aux compétences et aux missions, des contrats de travail à durée indéterminée. L’inclusion est aussi à ce prix!

Une première victoire du Sgen-CFDT!

Carte scolaire, quelle rentrée 2019 dans le Haut-Rhin?

Dans le Premier degré, malgré la diminution des effectifs nous gagnons 19 ETP. La poursuite du dédoublement des classes de CE1 pour les zones d’éducation prioritaire nécessite évidemment des moyens. L’autre priorité départementale, est celle de consolider les zones rurales ou fragilisées. Malheureusement, le Sgen-CFDT Alsace reste prudent quant à sa mise en œuvre. En effet, trop d’élèves devront faire leur rentrée dans des classes chargées, à multi niveaux. Le Sgen-CFDT Alsace souhaite que l’accompagnement des écoles en zones rurales vers des regroupements pédagogiques plus importants ne se fasse pas au détriment d’une offre de service publique cohérente.

Le Sgen-CFDT Alsace reste aussi préoccupé par la problématique de la gestion des élèves à besoins particuliers. La situation des AESH mais aussi l’urgence de reconstituer nos RASED en augmentant le nombre de départs en formation et en recréant des postes partout doivent être une priorité.

Les élus du Sgen-CFDT Alsace sont intervenus pour toutes les situations des écoles qui ont été portées à la connaissance de nos élus.

Mesures de carte scolaire actées pour la rentrée 2019

Si vous êtes victime d’une mesure de carte scolaire, l’article mouvement ci-dessous vous intéresse.

Etablissements publics des savoirs fondamentaux : un modèle unique qui ne résout rien.

La création d’établissements publics des savoirs fondamentaux ne répond aucunement aux besoins et se contente de créer un pilotage vertical et hiérarchique des écoles du premier degré par le collège.

Ce modèle unique ne tient aucun compte de la diversité des situations des écoles et des collèges du territoire. Il ne résout pas non plus pour les écoles la question de la proximité nécessaire entre prise de décisions et mise en œuvre de celles-ci.

Le Sgen-CFDT milite pour une école de proximité pour tous et ne peut que dénoncer le remplacement de la logique du socle commun par une logique datée des « fondamentaux ».

La réponse apportée par la création de ces établissments ne permettra aucunement d’améliorer les conditions de travail des personnels du premier degré, a contrario du projet d’établissement porté par le Sgen-CFDT qui s’ancre dans le vécu des collègues.

Sgen-CFDT et établissements du 1er degré

Etablissement du 1er degré et direction d’école

Les règles du mouvement évoluent ! Venez vous informer au Sgen-CFDT

Le Sgen-CFDT Alsace organise des journées de formation syndicale sur les nouvelles règles du mouvement, le mardi 19 mars, le vendredi 22 mars, le mardi 26 mars et le jeudi 28 mars à Mulhouse et/ou à Colmar. Nous vous communiquerons les lieux exacts ainsi que les démarches à entreprendre dans un prochain mail spécifique.