Actu 1er degré 68 du 17 janvier 2019

Le Sgen-CFDT Alsace vous souhaite une belle année 2019 ! Soyez assuré.es que toutes nos équipes continueront à se battre pour faire avancer l’Éducation Nationale, le service public et nos conditions de travail avec nos valeurs et nos méthodes de travail.

Au niveau social, l’année a démarré comme elle s’est terminée et il y a urgence à rétablir le dialogue. La CFDT n’a eu de cesse de rappeler l’importance de redonner leur place aux corps intermédiaires et portera ses propositions de justice sociale et de transition écologique lors du « grand débat national » qui s’ouvre. Depuis le début du mouvement des « gilets jaunes », la CFDT est restée fidèle à ses valeurs en condamnant toutes les violences, en défendant la liberté d’expression, la liberté de la presse et le dialogue sociale qui sont les piliers de notre démocratie. « Le grand débat national » qui s’ouvre peut-être l’occasion de renouer le dialogue. La CFDT y participera de façon honnête, constructive mais sans naïveté. Le plus dur sera sans doute de parvenir à rétablir un climat de confiance tant la méthode employée par le gouvernement s’en est éloignée depuis 18 mois.

De confiance, il en est également beaucoup question à l’Éducation Nationale. Notre ministre-communiquant ne cesse de le marteler, il ne travaille que « pour une école de la confiance ». Mais comment, en tant qu’agent de la fonction publique, peut-on encore avoir confiance en J-M Blanquer ? Notre ministre se permet de mentir sur notre pouvoir d’achat, refuse le dialogue, n’écoute pas ses agents qui sont sur le terrain (évaluation CP) et cherche à réduire notre liberté d’expression. Les mouvements « #pasdevague » et « stylos rouges » sont révélateurs d’une envie d’agir et de ne plus subir. Ces groupes nous semblent avoir des aspirations d’autant plus légitimes et justes que le Sgen-CFDT  les défend depuis de très nombreuses années auprès des différents ministères et des instances locales; et continuera à le faire avec force et détermination. Il est urgent que J-M Blanquer entende et apporte des réponses afin d’améliorer les salaires et les conditions de travail des personnels comme des élèves.

 

AGIR POUR TOUS

 

Au sommaire:

1. Devoir de réserve et école de la confiance

2. Stylos rouges et salaires

3. Carte scolaire et mouvement

4. Evaluations CP :  c’est toujours non pour le Sgen-CFDT

 

Devoir de réserve et école de la confiance

Le Sgen-CFDT a  déposé un amendement contre la formulation de l’article 1 du projet de loi « pour une école de la confiance », tant au Conseil Supérieur de l’Éducation qu’au Comité Technique Ministériel. Le Conseil d’État demande au gouvernement de ne pas maintenir les dispositions énoncées dans son article 1 car si elles expriment certaines des valeurs incontestables autour desquelles l’école républicaine est construite, elles ne font que réitérer des obligations générales du fonctionnaire sans produire aucun effet de droit. En effet, tout fonctionnaire est soumis au devoir de réserve, qui concerne non pas ses opinions mais leur mode d’expression.

Pour se rappeler des règles qui régissent la fonction publique et la manière dont les juges apprécient les modalités d’expression publique des agents :  clique ici.

Si tu devais rencontrer des difficultés avec ta hiérarchie concernant le devoir de réserve, n’hésite pas à nous contacter et à te faire accompagner par un représentant du personnel de ton syndicat.

Stylos rouges et salaires

Pour le Sgen-CFDT Alsace, le mouvement « des stylos rouges » qui compte aujourd’hui 65000 membres et sa déclinaison locale « les stylos rouges académie de Strasbourg » a des revendications que le Sgen-CFDT Alsace défend depuis de très nombreuses années. Le pouvoir d’achat, une vision générale de l’Éducation Nationale, une bienveillance et une exigence envers les élèves et l’idée qu’il faut trouver d’autres moyens d’actions que les grèves et les manifestations à répétition.

Pour en savoir plus clique ici.

Concernant le pouvoir d’achat, J-M Blanquer assure que notre salaire augmentera en 2019 grâce aux heures supplémentaires imposées. Notre ministre semble oublier que les heures supplémentaires n’existent quasiment pas dans le 1er degré. De plus, ces mesures vont à l’encontre de l’intérêt des enseignants en détériorant nos conditions de travail et en faisant croire à l’opinion publique que les enseignants ne travaillent pas assez et qu’on peut facilement les faire travailler plus ! Surtout, J-M Blanquer n’a même pas conscience qu’en réalité notre salaire va baisser en 2019. En effet, le retard dans l’application du PPCR, les réformes Fillon et l’augmentation de la MGEN engendreront une baisse de nos rémunérations.

Pour en savoir plus clique ici.

Carte scolaire et mouvement

Le CTSD et le CDEN concernant les mesures de carte scolaire se tiendront les 4 et 6 février 2019. Pour nous permettre de préparer ces réunions et de défendre vos écoles nous vous remercions de remplir notre enquête carte scolaire et de nous la retourner par mail 68@sgen.cfdt.fr.

L’enquête carte scolaire en PDF, en version modifiable, la grille des seuils/repères

Le mouvement 2019 approche mais pour l’instant nous sommes en attente du projet de circulaire départementale. Une réunion de travail est programmée le 22 janvier 2019 et nous reviendrons vers toi pour te partager plus d’informations. Le Sgen-CFDT Alsace sera à tes côtés et proposera de t’accompagner en organisant des temps de formation, des temps d’information syndicale et des rendez-vous personnalisés.  En attendant, si tu veux en savoir plus clique ici.

Evaluations CP : c’est toujours non pour le Sgen-CFDT

Après les évaluations CP de septembre 2018, le Sgen-CFDT avait remonté au ministère les difficultés et les incohérences constatées par les enseignants. Le Sgen-CFDT a envoyé un courrier à J-M Blanquer pour lui demander l’abandon de ce protocole d’évaluation et donc la deuxième phase des évaluations prévue en janvier 2019. La réponse de notre ministre n’a pas traîné. J-M Blanquer maintient les évaluations et se targue même d’avoir le soutient de 2/3 des enseignants ! Mais où J-M Blanquer a-t-il trouvé ses chiffres ? CONFIANCE, AYEZ CONFIANCE !

Si tu es concerné, le Sgen-CFDT Alsace te propose de choisir d’utiliser tout ou partie des évaluations de mi-janvier, en complément ou pas d’items qui te semblent utiles. En cas de difficulté avec ta hiérarchie, n’hésite pas à nous contacter pour être accompagné.

Si les équipes enseignantes jugent que la remontée des évaluations n’est pas utile compte tenu des risques d’utilisation des résultats, le Sgen-CFDT Alsace les défendra et les soutiendra syndicalement dans leur démarche en lien avec d’éventuelles pressions hiérarchiques.

Enfin, puisque les temps de correction et de saisie sont du temps de travail supplémentaire et que le ministère n’a pas été en mesure de préciser comment ces heures pouvaient être récupérées, le Sgen-CFDT demande officiellement à ce qu’une indemnisation nationale soit versée à ces personnels.

Pour en savoir plus clique ici