Actu 1er degré 68 du 15 mars 2019

Lors de la dernière CAPD, une question relative aux déplacements professionnels et aux ordres de mission a reçu une réponse pour le moins déconcertante de la part de notre administration. En effet, à l’entendre certains de nos déplacements relèveraient de notre engagement militant immanent de notre métier d’enseignant. Ainsi si vous vous rendez au bureau de votre inspection pour récupérer une clé OTP, des fichiers d’évaluation, du matériel pour votre école cela relève de l’engagement militant.

La remise en cause de notre engagement professionnel pour la réussite de tous est permanent. Elle est l’œuvre d’hommes et de femmes politiques qui lors des débats sur la loi Blanquer dite de « l’école de la confiance » remettent en cause notre attachement aux valeurs de la République, du ministre de l’intérieur qui interroge la mobilisation des enseignants dans les quartiers prioritaires et de notre administration qui en laissant croire que l’engagement militant est inhérent au métier d’enseignant nous expose moralement et physiquement.

Ces doutes exprimés nous touchent car injustes! Nous connaissons le coût de notre engagement professionnel et nous l’acceptons mais nous ne pouvons pas tolérer la remise en cause de notre travail et de notre implication. En quoi rendre service à notre administration ou palier à ses manques de moyens serait-il un acte militant, un signe d’engagement, de dévouement? Nous travaillons tous les jours au service des enfants et de leurs familles, nous sommes bien souvent les derniers représentants d’un service publique qui disparaît peu à peu des territoires fragiles et nous sommes en première ligne à chaque crise car se sont nos missions.

C’est pourquoi, le Sgen-CFDT milite au quotidien pour que l’engagement et le professionnalisme des agents soient enfin reconnus comme une richesse et pour une amélioration des conditions d’exercice de nos missions.

AGIR POUR TOUSAu sommaire:

1. CTSD du 12 mars

2. CAPD du 12 mars

3. Mouvement 2019

4. Rappel des prochaines échéances

 

CTSD du 12 mars

Validation de la circulaire mouvement

Le Sgen-CFDT constate et dénonce au niveau national que le mouvement est de moins en moins départemental, la volonté du ministère de reprendre la main sur ce qui relevait de concertations locales et la logique purement gestionnaire appliquée à la mobilité des professeurs des écoles.

Cependant, malgré la faible marge de manœuvre laissée par le nouveau logiciel d’affectation, le Sgen-CFDT Alsace a pu obtenir quelques avancées ou garanties dans les groupes de travail départementaux auxquels tes représentants ont pu participer. (Tableau du barème (à la fin de l’article)).

Le Sgen-CFDT Alsace dénonce la faiblesse de la bonification, concernant les situations médicales ou sociales lourdes, qui va mettre en difficulté de nombreux collègues. Le Sgen-CFDT Alsace déplore que suite à l’intervention d’autres organisations syndicales ces situations médicales et sociales lourdes se voient relayer derrière l’exercice sur un poste de remplaçant en terme de bonification du barème. Le Sgen-CFDT Alsace a obtenu l’engagement d’un examen bienveillant de chaque situation difficile par l’Inspectrice Académique.

Lors du vote, l’UNSA-éducation et lEsnuipp-FSU ont voté contre la proposition de circulaire, pour montrer leur opposition aux nouvelles modalités du mouvement. Le SNALC a également voté contre, son représentant, issu du 2nd degré, ne maîtrisant pas tous les tenants et aboutissants des règles du mouvement du 1er degré. Le Sgen-CFDT Alsace, bien qu’opposé aux modalités fixées au niveau national, s’est abstenu suite aux avancées obtenues dans le cadre des groupes de travail départementaux. Par cette abstention, le  Sgen-CFDT Alsace a évité la nouvelle convocation d’un nouveau CTSD qui aurait eu pour conséquence un report du mouvement.

Mesures de carte scolaire

Pour connaître les mesures de carte scolaire actées lors de ce CTSD clique ici.

CAPD du 12 mars

Lors de la CAPD nous avons traité :

Chaque collègue concernée·e par un des points mentionnés ci-dessus a été informé·e individuellement à l’issue de la réunion.
Les collègues souhaitant plus de renseignements peuvent nous contacter directement au 03 89 31 86 66 ou par mail 68@sgen.cfdt.fr.

Mouvement 2109

Cette semaine la circulaire pour le mouvement 2019 a été validée en CTSD le mardi 12 mars 2019.

La saisie des voeux démarrera le 2 avril 2019 et se terminera le 25 avril 2019. La CAPD 1ère phase aura lieu le 28 mai 2019.

Pour t’accompagner dans ce rendez-vous important de ta carrière le Sgen-CFDT te propose : des formations mouvement le  jeudi 4 avril 2019 à Colmar et le vendredi 5 avril 2019 à Mulhouse, des réunions d’information syndicale le mercredi 3 avril 2019 à Colmar le matin et à Mulhouse l’après-midi ainsi que des rendez-vous personnalisés sur toute la durée de la saisie des voeux.

Pour t’inscrire à l’une de nos formation/RIS ou pour avoir plus d’informations concernant le mouvement ou le calcul du barème c’est ici.

Le planning pour les RDV individualisés est à ce jour ouvert aux adhérents afin qu’ils puissent choisir le créneau qui leur convient le mieux. Nous proposerons les créneaux restants, la semaine prochaine, à tous les personnels.

Nos élus se rendent disponible pendant toute la période de saisie des voeux (y compris pendant les vacances de printemps) pour accompagner chacun.e dans son mouvement.

Rappel des prochaines échéances

18 mars 2019 : parution de la circulaire mouvement

27 mars 2019 : date limite pour renvoyer ta demande de temps partiel à ton IEN

Du 2 avril au 25 avril 2019 : saisie des voeux mouvement

27 avril 2019 : date limite de demande d’exeat fixée par la DASEN

Une note de service devrait paraître très prochainement

28 mai 2019 : CAPD mouvement 1ère phase

Nous sommes là pour t’accompagner dans tes démarches. N’hésite pas à nous contacter au 68@sgen.cfdt.fr.