CTSD67 du 23 novembre : Bilan

Le CTSD a permis de faire le bilan sur la gestion des moyens dans le département durant l'année scolaire 2016-2017 dont: les CP dédoublés, l'implantation des RASED, les classes bilingues, mais aussi l'évolution des postes d'AVS et les changements de rythme.

Nouveaux rythmes : information utile

L’administration indique que tous les IEN disposent d’un format, c’est-à-dire un document type qui regroupe toutes les informations utiles pour effectuer une demande de dérogation à l’organisation des rythmes scolaires. Les directeurs qui souhaitent transmettre une demande, suite à un vote de leur conseil d’école, doivent réclamer ce document à leur IEN.

Pour connaitre les délais souhaitables pour le dépôt des demandes de dérogation, lisez nos mises au point à l’issue de la CAPD.

Les CP dédoublés : un premier bilan

La répartition des classes, dont les CP dédoublés, se discute en conseil des maitres et est arrêtée par le directeur ou la directrice d’école. Ce mode de fonctionnement est toujours jugé pertinent. De ce fait, en cas de mutation lors du mouvement 2018, il est précisé que le fait d’avoir occupé un poste de CP dédoublé dans une école ne garantit en rien le fait d’obtenir un poste similaire dans l’école d’arrivée.

Du point de vue de la carte scolaire, le nombre de classes dédoublées sera indiqués, mais non pris en compte dans le calcul des moyens. Leur présence ne devrait donc pas léser les autres classes de l’école.

A la rentrée 2018, conformément à la décision gouvernementale, le dispositif des CP dédoublés sera étendu aux CP de REP. Cette évolution exigera une grande mobilisation de moyens, car la pression démographique est plus importante en REP qu’en REP+

Les RASED : un chantier en cours

M. Launay a confirmé que les postes de RASED, non pourvus au mouvement 2017 et actuellement transformés en postes de ZIL, seront à nouveau proposés au mouvement 2018.

Afin de comprendre pour quelles raisons un certain nombre de postes de maitre E et G ne sont pas demandés au mouvement, l’administration envisage d’effectuer un état des lieux complet des RASED et postes de psychologues EDA du département : personnels diplômés, pyramide des âges, répartition géographique des postes… Ce bilan devrait être porté à la connaissance des instances (CAPD et/ou CTSD) d’ici janvier 2018.

Postes bilingues : un bilan en demi teinte

Même si l’ensemble des postes en allemand sont occupés, les perspectives restent difficiles. Lors du concours pour 65 postes proposés, 45 candidats ont postulé et seuls 26 professeurs stagiaires ont été reçus pour le Bas Rhin. Le Sgen-CFDT s’interroge sur la pertinence de poursuivre la politique d’ouverture de nouveaux pôles bilingues, alors que le système semble au bord de l’essoufflement.

L’administration met l’accent sur les intérêts de l’apprentissage de l’allemand et précise qu’elle veille à ce que les enseignants qui ont obtenu le concours spécial enseignent 5 ans minimum en allemand. Le nombre de postes au concours sera maintenu. M. Launay précise que deux objectifs sont actuellement au centre des préoccupations:

  1. La fidélisation des élèves dans ce cursus (alors que près de 50% abandonnent en cours de cursus)
  2. Une mixité des publics accueillis dans les classes bilingues.

Décharges des directions de moins de 4 classes

Les directrices.teurs des écoles à 2 et 3 classes ont droit à leurs journées de décharge, ainsi que le prévoit la loi. Les calendriers de remplacement sont établis pour l’année scolaire 2017-18.

Malheureusement, dans certains circonscriptions, les jours sont regroupés en début d’année scolaire…

Un point sur le traitement des notifications pour une AVS

La rentrée a connu des débuts difficiles puisqu’en plus des notifications restées sans réponse en juin et celles arrivées fin août (150), se sont ajoutées des démission d’AVS , embauchées en juillet.

Un peu moins de 300 élèves avec notification de la MDPH restent encore sans accompagnement AVS. La situation évolue positivement puisque une quarantaine de contrats sont actuellement signés par semaine. Ce dossier reste une priorité des services.

 

Pour aller plus loin