CAPD 67 : Promotions au 7e ou au 9e échelon

Après la validation des promotions avec changements d'échelons automatiques en novembre, la CAPD du 8 février (nouvelle date) étudie les promotions aux 7ème et 9ème échelons, dont 30% des promouvables peuvent bénéficier d'une accélération. N'hésitez pas à compléter notre formulaire de suivi.

Promotion d’échelon : Comment savoir si je suis concerné.e?

  • Si je suis actuellement au 6e ou au 8e échelon
  • Si j’ai bénéficié d’un rendez-vous de carrière en 2017-18
  • Si je dois prochainement passer au 7e ou au 9e échelon

Toutes ces informations figurent dans votre dossier sur I-Prof.

Vous êtes promouvable : n’hésitez pas à compléter notre formulaire de suivi.

Il y a alors 2 cas de figure : soit vous bénéficiez de l’accélération de carrière (pour 30% des promouvables), soit vous n’en bénéficiez pas et vous changerez d’échelon un an plus tard (à l’ancienneté).

L’accélération : rappel du principe

Principe de base : seuls 30% d’une cohorte susceptible de passer à l’échelon supérieur peuvent bénéficier du bonus d’accélération. Chaque IEN a des quotas en fonction du nombre de promouvables (nombre de collègues concernés par le rendez-vous de carrière cette année-là) de sa circonscription. Le reliquat (ce qui reste après les arrondis) est discuté puis attribué au niveau départemental et validé en CAPD

A priori, les collègues qui bénéficient de l’accélération sont ceux qui obtiendront la mention « Excellent » à l’appréciation finale (du DASEN). Pour évaluer les critères à remplir pour obtenir cette appréciation, les IEN ont repris la circulaire de 2014 qui décrit l’ensemble des compétences requises dans la pratique de Professeur des écoles. Ces critères sont d’ailleurs repris dans la grille nationale qui se répartit en 3 blocs.

L’évaluation évolue selon les échelons. Les minima exigés pour se voir attribuer « Excellent » à l’appréciation finale sont les suivants :

  • Au 6e échelon l’évaluateur exigera qu’il y ait au moins 1 critère jugé « Excellent » dans chaque bloc de la grille et aucun « A consolider ».
  • Au 8e échelon, l’évaluateur exigera qu’il y ait au moins 2 critères jugés « Excellent » dans chaque bloc de la grille et aucun « A consolider ».

 

La position du Sgen-CFDT Alsace7e et 9e échelons

Le Sgen-CFDT considère que les nouvelles grilles indiciaires et le nouveau calendrier d’avancement sont positifs:

  • Les changement d’échelon sont plus rapides (les durées de présence ont été raccourcies, pour la plupart)
  • Tous les collègues avancent à la même vitesse à part pour les échelons 7 et 9 où une accélération existe. Mais, même si je n’en bénéficie pas, je ne perds que 2 ans, alors que dans l’ancien système la différence pouvait être beaucoup plus importante.
  • Les rendez-vous carrière sont fixés à la même date pour tout le monde : il n’y a plus de collègues en retard d’inspection.

Il n’en reste pas moins que nous restons vigilants sur la mise en oeuvre concrète. Pour le moment, des questions subsistent quant aux critères qui déterminent les quotas attribués aux IEN pour chaque circonscription. La façon de répartir les reliquats reste aussi à déterminer. Et plus largement, sur quels éléments se base un IEN qui doit départager deux collègues pour s’en tenir à ses quotas.

 

Pour aller plus loin