L’Actu du Sgen-CFDT n°18 (second degré)

1. Mutations intra, c’est (bientôt) parti

mutations intraLe mouvement intra-académique débutera après les vacances d’hiver, soit à la mi-mars. La circulaire rectorale qui fixe les règles du mouvement notamment pour les bonifications paraîtra vers le 12 mars et le serveur devrait ouvrir quelques jours après. Doivent participer au mouvement tous les stagiaires, les nouveaux arrivants dans l’académie de Strasbourg ainsi que tous les professeurs souhaitant changer d’affectation.

Vous pouvez d’ores et déjà consulter notre dossier spécial « mouvement«  de l’an passé mais celle-ci ne sera mise à jour qu’après la parution et l’analyse de la circulaire. Cela donne cependant déjà une bonne idée des bonifications auxquelles vous pourrez prétendre. Vous pouvez aussi consulter les barres de l’an dernier, qui donnent le barème du dernier affecté dans le département, en collège et en lycée, tout cela par discipline. Sachez cependant que ces barres peuvent fortement varier d’une année à l’autre.

Dans tous les cas, si vous devez ou pouvez participer au mouvement intra, n’oubliez de prendre rendez-vous pour obtenir des conseils individualisés : vous trouverez sous ce lien notre planning de permanences dans toute l’académie de Strasbourg, et pas uniquement à Mulhouse et Strasbourg. Surtout, créez une fiche sur Sgenplus de manière à ce que votre dossier puisse être suivi facilement par nos élus.

Si vous avez obtenu une mutation inter-académique dans une autre région, vous trouverez sous ce lien l’annuaire de tous les Sgen-CFDT de France ; n’hésitez pas à les contacter pour obtenir les conseils adéquats en fonction de l’académie obtenue.

 

2. Classe exceptionnelle : quel bilan pour cette première campagne de promotion ?

classe exceptionnelleLa première campagne de promotions vient de se terminer : nous faisons dans cet article le bilan global et donnons nos revendications portées par nos élu-e-s lors des CAPA et pour la prochaine campagne. Nos adhérents concernés ont reçu un courriel les informant de leur résultats individuel.

Une nouvelle campagne aura lieu pour être promu à la classe exceptionnelle en septembre 2018 ! Il faudra alors déposer sa candidature entre le 26 mars et le 16 avril 2017 pour la campagne 2017 sur I-Prof (accessible via le portail Arena). Vous trouverez toutes les informations sur les démarches et les conditions pour candidater sous ce lien.

Lors des GT et des CAPA, les élus du Sgen-CFDT Alsace ont défendu des points qui sont à leurs yeux primordiaux pour que les promotions à la classe exceptionnelles soient justes et équitables :

– l’égalité hommes/femmes : réduire les inégalités entre femmes et hommes en matière de carrière et de promotions en tenant compte de leur poids respectif dans le corps. En revendiquant même une « discrimination positive » pour corriger les inégalités produites en amont par le système.

la disparition de la distinction mission/support : enseigner en BTS ou être nommé en BTS sur un poste spécifique doit donner les mêmes possibilités…

– des conditions de travail des collègues PLP enfin reconnues : beaucoup exercent en effet des des situations comparables aux collèges de REP/REP+ sans y avoir exercé et ne bénéficient donc pas de l’accès fonctionnel.

– la prise en compte des fonctions de formateurs (notamment pour les formateurs à l’ESPE dans le second degré)

– la prise en compte des PRN (enseignants gérant le parc informatique d’un établissement)

Nous continuerons à défendre ces points lors de la prochaine campagne de promotions et continueront à nous battre pour des critères qui prennent moins en compte le prétendu « mérite » toujours difficile à évaluer de manière objective pour des agents aussi nombreux, et davantage en compte l’ancienneté dans l’échelon et dans les fonctions exercées, notamment en REP/REP+.

En savoir plus sur notre site

Classe exceptionnelle : quel bilan ?

Classe exceptionnelle : comment ça va se passer ?

Comment accéder aux derniers échelons de la classe exceptionnelle (note de service)

 

3. La circulaire sur les promotions à la Hors-Classe est (enfin !) parue

Le ministère a enfin rendue publique la circulaire sur l’accès à la hors-classe. Vous la trouverez sous ces liens en fonction de votre corps :

Certifiés, PEPS, CPE, Psy-EN

Agrégés

Notre résumé (tous corps) sur Sgenplus

Nous avons obtenu satisfaction sur le déroulement sur deux grades, pour tout agent ayant une carrière complète et sur le passage automatique à la Hors classe qui devrait se faire au plus tard après 4 ans dans le 11ème échelon.

Cependant, les recteur.trice.s pourront toujours bloquer la promotion d’un agent, mais devront en présenter la motivation devant la commission administrative paritaire.

En conséquence le barème national proposé à la hors-classe repose désormais sur deux éléments : l’ancienneté d’attente dans la promotion et la valeur professionnelle.

Le Sgen-CFDT a agi pour limiter l’importance de l’appréciation du recteur et de la valeur professionnelle. Grâce à la négociation, l’évaluation de la valeur professionnelle ne pourra créer qu’un écart maximum de 5 ans entre les meilleures appréciations et les plus mauvaises. C’est un progrès réel par rapport à la situation antérieure dans laquelle l’avis des corps d’inspection dans le barème pour l’accès à la hors classe était prépondérant.

En revanche pour les deux autres points la bataille n’est pas encore gagnée :

– pas d’augmentation du nombre de promu.e.s dans tous les corps, en particulier pour les Professeur.e.s des écoles et

– une part des femmes dans les promotions soit équivalente à leur part dans le corps.

Les retards de carrière enregistrés depuis plusieurs années ne doivent plus peser dans le nouveau déroulement de carrière.

En savoir plus sur notre site

Sur notre site : Hors-Classe, c’est parti

4. Colloque n°1 : plus que quelques jours pour s’inscrire !

Le Sgen-CFDT propose un colloque sur la question du décrochage scolaire, le 26 mars à Wittenheim et le 27 mars à Strasbourg. Bernard Gerde, co-fondateur du CLEPT à Grenoble accepte de nous faire partager son expérience. Il est encore temps de s’y inscrire et de demander si besoin un congé de formation syndicale (de droit).

Notre colloque décrochage s’adresse à tous les membres de la communauté éducative et notamment les collègues enseignants, du premier comme du second degré. Il est organisé sur deux jours :

Que vous soyez adhérent-e ou non, n’hésitez pas à participer ! Pour assister à notre journée de formation syndicale, 2 étapes essentielles :

  1. inscrivez-vous en ligne via notre formulaire en ligne
  2. informez votre hiérarchie à l’aide de notre courrier type, au moins un mois avant la date du colloque (26 ou 27 février).

En savoir plus sur notre site

Tout sur le thème du colloque et les démarches à faire pour y participer

5. Colloque n°2 : quelles clés pour une orientation réussie ?

Le Sgen-CFDT vous invite à un colloque sur la question de l’orientation des jeunes, le 20 avril entre 8h30 et 17h à Canopé Strasbourg (rue du Maréchal Juin)

Le CESE s’est saisi de cette problématique d’actualité, à l’heure de la réforme du bac et du système d’admission dans le supérieur.Une consultation populaire est organisée du 8 janvier au 23 février. Chacun est appelé à contribuer : il ne reste plus beaucoup de temps !

Albert Ritzenthaler, Secrétaire Confédéral CFDT et, à ce titre, membre du CESE, nous présentera un premier bilan de la consultation actuellement en cours. Il propose de présenter un premier bilan de la consultation du CESE. La synthèse des contributions est en effet prévue courant mars, pour une présentation et un vote en séance le 11 avril. Cette présentation doit nous permettre ensuite d’échanger avec Albert Ritzenthaler sur l’avenir de l’orientation dans notre système éducatif.

Que vous soyez adhérent-e ou non, n’hésitez pas à participer ! Pour assister à cette journée de formation syndicale, 2 étapes essentielles :

  1. inscrivez-vous en ligne via notre formulaire en ligne
  2. informez votre hiérarchie à l’aide de notre courrier type, au moins un mois avant la date du colloque (26 ou 27 février).

En savoir plus

Tout sur le colloque et les démarches à faire pour y participer

Tous les jeunes ont droit à la même considération

Orientation post-bac : il faut des moyens !

6. Une formation pour préparer sa retraite

Le passage à la retraite est un moment important dans la vie des salariés et des agents. Vous souhaitez être accompagné et conseillé ? La CFDT organise une formation syndicale les 25 et 26 avrils 2018 à destination de tous les adhérents qui le souhaitent. Vous pouvez bénéficier de droit d’un congé de formation syndical pour y participer, contactez-nous pour en savoir plus.

Contenu de la formation

A quoi cela sert-il de rester adhérent lors de la retraite  ? Comment apprendre à définir un projet de vie à l’approche de la retraite. Comment fonctionne la CFDT-retraités

Avant de quitter l’Education Nationale, faire reconnaître les acquis d’une vie professionnelle ; Informer sur les droits à la retraite, la protection sociale, la complémentaire santé ; répondre aux interrogation sur l’inconnu que peut représenter la retraite ; les revendications de l’organisation CFDT-retraités

Si vous souhaitez y participer, contactez l’URI CFDT : formationsyndicale@alsace.cfdt.fr ou Karine au 03-89-31-68-52

 

7. Signez la pétition pour la titularisation des contractuels

Petition pour la titularisation sans concours des agents contractuelsBeaucoup d’agents de l’éducation nationale sont soumis à des conditions de recrutement précaires. Nous revendiquons l’octroi du même traitement pour chaque agent de la fonction publique.

Les plans de titularisation successifs n’ont pas mis fin au recrutement d’agents contractuels. Pour le Sgen-CFDT il est indispensable de changer de logique. Le Sgen-CFDT demande donc que les contractuel·les puissent accéder à l’emploi titulaire SANS CONCOURS, dès lors que les conditions de durée de service sont remplies.

  • Parce que que tous les plans de titularisation n’ont pas réussi à faire reculer la précarité dans nos ministères,
  • Parce que le dispositif Sauvadet s’arrête en 2018,
  • Parce que les personnels précaires accèdent trop peu à la formation,
  • Parce que les contractuel·les non enseignants n’ont pas les mêmes droits aux régimes indemnitaires que les titulaires

NOUS DEMANDONS :

  • la titularisation sans concours des agents contractuels (sous condition de durée de service),
  • leur accès à la formation initiale et continue,
  • leur droit aux mêmes primes que les titulaires.

Je signe la pétition en cliquant sur ce lien

 

8. Pouvoir d’achat, avec Macron, nous en perdons !

La promesse du candidat Macron d’une augmentation du pouvoir d’achat des agents publics ne sera pas tenue puisque l’année 2018 sera une année particulièrement négative pour le pouvoir d’achat : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, augmentation de la cotisation retraite, report du calendrier PPCR et hausse de la CSG. La CFDT a dénoncé toutes ses mesures et voté contre les décrets d’application.

Le Gouvernement affiche de plus une volonté idéologique d’individualiser plus fortement les rémunérations. La CFDT a affirmé sa volonté d’orienter la politique de rémunération prioritairement sur le traitement indiciaire, en signant PPCR. La CFDT s’opposera à une décision qui entraînerait des disparités accrues liées aux marges budgétaires des employeurs davantage qu’à un « mérite » qui n’est pas défini et donc pas mesurable. En revanche, il doit être possible de réfléchir à des dispositifs qui seraient en cohérence avec l’organisation et la qualité des services auxquelles les agents concourent collectivement.

En savoir plus sur toutes les mesures prises qui font baisser notre pouvoir d’achat

 

9. Notre ancien secrétaire général Michel Parasote nous a quittés

Michel Parasote, ancien secrétaire du Sgen-CFDT 1er degré du Bas-Rhin et secrétaire général est décédé le 1er février 2018 à l’âge de 76 ans.

Né en 1941 dans le  Nord de la France ,Michel Parasote, instituteur  spécialisé depuis 1967 à Strasbourg,entre au bureau du premier degré du Sgen-CFDT et est membre du Conseil départemental. Il est ensuite secrétaire départemental du Sgen-CFDT 1er degré et membre du conseil régional du Sgen-CFDT, à la fin des années 1970. Il est également membre du bureau national 1er degré du Sgen-CFDT avec Nicole Notat, Jean-François Trogrlic, Roger Cayzelle (URI-Lorraine) et Jean-Paul GUTFREUND (URI ALSACE).

C’est à cette époque que Michel anime aussi la section de L’Union Locale Strasbourg -Sud, et s’y investit beaucoup en participant à de nombreuses actions avec des ouvriers quelquefois malmenés dans leurs entreprises. Cette dimension du syndicalisme,éloignée de tout corporatisme, le passionnait. Il est secrétaire général du Syndicat Général Sgen-CFDT du Bas-Rhin dans les années 1985, puis appelé à l’Union Régionale comme secrétaire du secteur formation professionnelle continue et prend sa retraite syndicale en 2000 .

Michel était un infatigable militant très engagé,ferme et toujours souriant ,à l’époque où le « syndicalisme -mouvement » assumait une grande partie des fonctions du mouvement social d’opposition critique et d’aspirations au socialisme de transformation. Ceci allait de pair avec des débats souvent vifs au sein du syndicalisme CFDT enseignant d’Alsace. Michel était aussi un militant sur qui les camarades, les adhérents et tous les autres savaient pouvoir compter. Il était marqué par ses engagements précédents d’enseignant coopérant en Centrafrique et intégrait cette dimension internationaliste et tiers-mondiste dans son action syndicale.

C’est pour tout cela que Michel doit faire partie de la mémoire du syndicalisme enseignant,ouvrier, et du mouvement social et que la CFDT  peut lui dire :

« ADIEU et MERCI MICHEL ! »

 

éducation prioritaire10. Une étude prouve la légitimité de l’Education Prioritaire

Dans un collège REP + sur deux on constate qu’il y a plus de 75 % d’élèves défavorisés. Aucun collège hors éducation prioritaire ne connaît une telle concentration. Dans 95 % des collèges REP+ on observe que plus de 60 % des élèves sont d’origine sociale défavorisée. C’est le cas dans 6 % des collèges hors éducation prioritaire.La note montre ensuite que les enseignant.e.s des collèges REP et REP+ ont moins d’ancienneté dans leur poste et sont plus jeunes.

Les collégiens REP+ maîtrisent moins bien les compétences à l’entrée en 6ème, réussissent moins bien le DNB et passent moins souvent en seconde GT. Les élèves d’origine sociale défavorisés réussissent moins bien au DNB, mais un peu mieux lorsqu’ils sont scolarisés hors éducation prioritaire.

En savoir plus

Notre analyse de la note de la DEPP qui légitime l’éducation prioritaire

Un résumé de la note sur VousNousIls

La note de la DEPP en intégralité (avec graphiques)

Réforme du lycée : L’appel de « Touche pas ma zep »

11. Fermetures de classe : les zones rurales sacrifiées par Blanquer ?

En décidant à la fois de supprimer des postes à l’Education Nationale​ ET de dédoubler les CP/CE1 en REP et REP+ pour respecter la promesse d’Emmanuel Macron lors de sa campagne présidentielle, on devait forcément en arriver là…

Le ministère s’en est d’abord pris au dispositif « Plus de maîtres que de classe », pourtant prometteur, puis aux brigades de remplaçants, voilà maintenant venir les fermetures de classe dans les zones rurales… Il faut récupérer des postes partout où on peut…

En savoir plus

CTSD 67 du 15 février 2018 : carte scolaire dans les écoles

Carte scolaire rentrée 2018 (HAUT-RHIN)

Un article de Marianne qui fait le point au niveau national

 

 

Loi orientation et réussite étudiante (ORE), quelle analyse ?

La loi a été votée par le Sénat et l’Assemblée nationale. Le débat parlementaire a modifié le texte proposé par le gouvernement et qui avait reçu un avis favorable du Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Qu’en est-il exactement ? Quelles sont les modifications apportées ?

En savoir plus

Notre analyse complète

Notre rencontre avec la ministre

La loi ORE doit reconnaître le rôle des personnels de scolarité

La revue de presse de l’Actu

Réforme du Bac, Pascal Kittel sur Arte, Conseils de classe de Terminale, retour du redoublement et de l’ORTF, ski, maternelle et slips de Poligny, autant de sujets plus moins essentiels à découvrir dans notre revue de presse sur notre site, au cas où vous les auriez manqués….

A lire sur notre site

 

L’agenda de l’Actu