Classe exceptionnelle : déposez votre candidature !

Cet article fait le point de manière très synthétique sur les principales questions que vous vous posez à propos de l'accès à la classe exceptionnelle, le 3ème grade (créé par les accords PPCR) auquel peuvent accéder, après la hors classe, certains enseignants, CPE et PsyEn.

Classe exceptionnelle

Qui peut candidater à la classe exceptionnelle ?

 

80% des promus à la classe exceptionnelle (1er vivier) seront choisis parmi tous ceux qui ont atteint le 2ème échelon hors-classe (pour les agrégés) et le 3ème échelon hors-classe (pour les professeurs de lycée professionnel, conseillers principaux d’éducation, certifiés, professeurs d’EPS, psychologues de l’Education nationale, professeurs des écoles). De plus, il faut avoir exercé pendant au moins 8 ans (pas forcément en continu) dans une ou plusieurs fonctions suivantes (durées cumulatives) :

– Affectation en Éducation Prioritaire ou dans l’Enseignement Supérieur

– Directeur d’école, chargé d’école ou directeur de Segpa.

– Directeur Départemental ou Régional UNSS.

– Référent auprès d’élèves en situation de handicap.

– Directeur de CIO

– Directeur Délégué aux Formations Professionnelles et Technologiques (ex-chef de travaux)

– Maître Formateur, Formateur Académique ou Conseiller Pédagogique.

(voir l’arrêté ministériel fixant les fonctions)

20% des promus à la classe exceptionnelle (2nd vivier) seront choisis directement par le rectorat :

– les enseignants agrégés qui ont au-moins 3 ans d’ancienneté dans le 4ème échelon de la hors-classe

– les professeurs de lycée professionnel, les conseillers principaux d’éducation, les certifiés, les professeurs d’EPS, les professeurs des écoles, les psychologues de l’éducation nationale qui sont au 6ème échelon de la hors classe .

Les collègues n’ont donc pas besoin de déposer de dossier.

classe exceptionnelle

Quand et comment déposer ma candidature ?

Deux semaines pour se porter candidat

Les demandes doivent être faites entre le 8 et le 22 décembre 2017 pour la campagne 2017 sur I-Prof (accessible via le portail Arena). Les candidats devront mentionner leurs différentes affectations pour prouver leur éligibilité. Les services vérifieront ensuite et pourront demander des justificatifs. Les candidats ont grandement intérêt à enrichir leur CV sur Iprof.

Voici la fiche de candidature qui sera à compléter en ligne

Voici un tutoriel pour compléter son CV sur I-Prof

Pour assurer au mieux le suivi de votre candidature, le Sgen-CFDT Alsace a également mis en place une fiche, en format Word/Writer ou PDF

Nous vous demandons de la compléter et nous la renvoyer par mail (alsace@sgen.cfdt.fr) ou par la poste, afin que nos élus en CAPA ou en CAPD puissent défendre votre candidature à la classe exceptionnelle. Vous pouvez joindre tout justificatif utile, notamment quand les affectations concernées sont dans une autre académie.

 

Télécharger notre tract/affiche pour informer les collègues

 

Sur quels critères seront classés les promouvables ?

Un tableau d’avancement dans lequel seront classés tous les candidats permettra de déterminer qui sera promu ou non. Par exemple, pour le corps des certifiés, en 2017, le nombre de promus représentera 2,5%, soit, d’après nos calculs, un peu moins de 200 collègues en Alsace. Pour le 1er degré, le taux prévu est de 1.43% en 2017 et évoluera jusqu’à atteindre 10% en 2023.

Pour les départager, le ministère a choisi de mettre au premier plan l’évaluation par le recteur ou la Dasen (et donc par l’inspecteur et/ou le chef d’établissement) ; celle-ci représentera 0 (insatisfaisant), 40 (satisfaisant), 90 (très satisfaisant) ou 140 points (exceptionnel) ce qui départagera une bonne partie des collègues. L’ancienneté dans l’échelon sera aussi prise en compte mais à un bien plus faible niveau.

Les CAPA et CAPD seront réunies  pour donner leur avis sur les propositions du/de la Recteur/trice ou Dasen et formuler éventuellement des contre-propositions. Elles se réuniront entre le 06/02/18 et le 16/02/18 pour la campagne 2017 (du 05/02/18 au 09/02/18 pour les PE) et entre le 22/05/18 et le 01/06/18 pour la campagne 2018 (du 28/05/18 au 08/06/18 pour les PE).

Si je suis promu, vais-je bénéficier d’une grosse augmentation ?

Les promotions 2017 seront rétroactives au 01/09/2017 et donneront donc lieu à régularisation salariale conséquente sur les mois écoulés depuis. Le reclassement se fera ensuite suivant ce tableau.

Échelon HC Échelon CE  Gain brut Durée à passer dans l’échelon de la CE
3 1  201,5 euros 2 ans
4 2  140,58 euros 2 ans
5 3  112,46 euros 2 ans et demi
6 4  173, 38 euros 3 ans

L’ancienneté dans l’échelon HC est conservée. Si celle-ci atteint ou dépasse la durée nécessaire pour bénéficier d’une promotion, celle-ci est effective immédiatement. Par exemple, un certifié avec 2 ans d’ancienneté au 3ème échelon HC (indice 652) est promu au 01/09/2018, il est d’abord reclassé au 1er échelon CE puis passe immédiatement au 2ème (indice 735). Le passage en CE se traduit par une augmentation de 83 points soit plus de 300 € nets mensuels.

Si je ne suis pas promu cette fois-ci, puis-je espérer l’être bientôt ?

Les collègues du 1er vivier (fonctions) non retenus participent au 2nd vivier (parcours professionnel) s’ils sont recevables.

Une nouvelle campagne aura lieu pour être promu à la classe exceptionnelle en septembre 2018. Il faudra alors déposer sa candidature entre le 26 mars et le 16 avril 2017  (du 01/04 au 16/04 pour les PE).

Pendant quelques années, les promotions devraient être relativement nombreuses pour atteindre 10% du corps. Par la suite cependant, seuls les départs à la retraite seront remplacés par de nouveaux promus, ce qui limitera beaucoup le nombre de promotions.

Où puis-je trouver plus de détails sur la classe exceptionnelle ?

La note de service ministérielle est à lire ici : attention à bien lire les pages correspondantes à son corps (PE, certifiés, agrégés, Psy-EN…).

Mais si le jargon ministériel ne vous plaît pas, vous trouverez sur Sgen plus une explication détaillée pour les  PE, certifiés… ou pour les agrégés.

Que pense le Sgen-CFDT de ces modalités d’avancement ?

Réponse PPCR

Nous sommes déçus par les choix opérés par le ministère qui favorisent le prétendu « mérite » selon l’omniscience rectorale et rendent prépondérante son évaluation. Cela ouvre à nouveau la porte à des choix arbitraires et à des injustices.

Nous revendiquons donc pour notre part une plus grande prise en compte de l’ancienneté et du nombre d’années effectives dans les fonctions prévues.

Lire ici notre analyse détaillée et (très) critique de la note de service ministérielle

Voir aussi ce que le Sgen-CFDT revendique pour la classe exceptionnelle