Actu 1er degré 68 du 25 avril 2019

En une du Point où J-M Blanquer est qualifié de nouveau « cerveau » de Macron ou dans de nombreuses interviews données à la presse notre ministre-communicant s’affiche partout.

Une phrase (sortie de son contexte comme il se doit) a retenu notre attention. «Dans une classe limitée à 24, les professeurs peuvent personnaliser davantage leur pédagogie et sans cesse améliorer leurs méthodes grâce à la formation continue».

J-M Blanquer reconnaît donc enfin que le nombre d’enfant a un impact sur ce que l’enseignant-e peut mettre en place pour sa classe et pour chaque enfant. Dans cette déclaration notre ministre nous invite également à sans cesse nous améliorer grâce à la formation continue! Défense de rire…

Il serait peut-être temps de parler de notre formation continue et de la qualité de cette dernière! Bien souvent elle se résume à nos 18h d’animations pédagogiques et ne résulte pas d’un choix personnel. 9h de mathématiques, 9h de Français dans toute la France, sans prendre en compte le public, les territoires, l’expérience des agents et pire leurs besoins pourtant formulés. Animations pédagogiques ayant lieu hors temps scolaire, après une bonne journée de classe et qui consistent souvent à de l’information.

Quelle place est encore laissée par le ministère pour nous former sur des pratiques favorisant le vivre ensemble, l’épanouissement des enfants, la coopération, l’inclusion qui sont aussi des éléments importants pour la réussite de tous nos élèves?  Cette formation se fait sur la base du volontariat, sur temps personnel ou lors de formations syndicales.

Le compte personnel de formation et le congé de formation professionnelle sont difficilement activables pour des formations qui n’auraient comme objectifs que l’amélioration sur poste. Pour notre administration, ces formations doivent permettre aux agents une évolution de carrière ou une reconversion. Par exemple, pour un PE passer le CAPES et intégrer le second degré.

Pour le Sgen-CFDT et la CFDT, la formation tout au long de la vie est fondamentale. Elle doit répondre aux besoins et aux attentes de chacun-e. La formation est une démarche individuelle volontaire et doit permettre l’évolution mais aussi l’acquisition de connaissances et de compétences. C’est ce que le Sgen-CFDT défendra le vendredi 24 mai 2019, lors du prochain groupe de travail concernant la formation continue.

RESTRUCTURATION

Au sommaire:

1. CAPD du 24 avril 2019

2. Mouvement 2019

3. Grève le 9 mai contre le loi Blanquer et pour défendre le service public.

4. Déclarer ses impôts à partir du 12 avril : Le Sgen-CFDT vous permet de télécharger vous-même votre attestation fiscale

5. Classe exceptionnelle : nouvelle campagne de promotion

 

 

CAPD du 24 avril 2019

Tes élus ont participé à la CAPD du 24 avril 2019 où ont été traités les points suivants : bonifications médicales, sociales et RQTH, allègements de services, postes adaptés, disponibilités, postes à exigences particulières et à profil et postes LCR.

CAPD du 24 avril 2019

Les collègues concernés ont été prévenus individuellement. Tes élus Sgen-CFDT sont disponibles pour toute demande d’informations.

 

Mouvement 2019

Le serveur pour la saisie des vœux ferme ce 25 avril 2019 à minuit.

Pour vous aider dans vos dernières démarches et avoir toutes les infos du Sgen-CFDT c’est ici.

 

Grève le 9 mai contre la loi Blanquer et pour défendre le service public

Le Sgen-CFDT appelle ses adhérent-e-s et ses sympathisant-e-s à se mobiliser et à faire grève le jeudi 9 mai 2019.

Pour le Sgen-CFDT l’enjeu de cette mobilisation est double. Il s’agit de marquer son opposition à la loi Blanquer et à l’ affaiblissement des services publics.

Les orientations du projet de loi de transformation de la fonction publique sont au cœur de la discorde. La CFDT dénonce, pêle-mêle, l’élargissement du recours aux contractuels, la mise en œuvre d’un contrat de projet d’un à six ans, la suppression de la compétence des commissions administratives paritaires et la fusion des comités techniques et des CHSCT. Sans oublier l’absence remarquée d’une quelconque volonté de la part du gouvernement de « rendre obligatoire la participation des employeurs à la protection sociale complémentaire.

La CFDT a, pendant plus d’un an, participé à la concertation en défendant une centaine d’amendements dans les trois conseils supérieurs et au conseil commun de la fonction publique. La CFDT constate que les évolutions qu’elle a pu imposer aux intentions initiales du gouvernement ont été insuffisantes et appelle donc à la mobilisation.

Si le 9 mai doit avant tout permettre de peser dans le débat parlementaire, c’est aussi l’occasion, pour les 5,5 millions d’agents, fonctionnaires et contractuels, d’exiger le respect de leur mission et de leur statut.

Ta déclaration d’intention de grève est à envoyer à ton IEN jusqu’au lundi 6 mai minuit. Votre mail académique peut être utilisé à cet effet.

Déclarer ses impôts à partir du 12 avril : le Sgen-CFDT vous permet de télécharger vous-même votre attestation fiscale

Cette année, chacun.e peut remplir sa déclaration des impôts à compter du 12 avril, sur impôt.gouv.fr.

Voici la démarche pour télécharger votre attestation fiscale

 


Classe exceptionnelle 2019 : tout savoir sur les promotions dans l'académie de Strasbourg

classe exceptionnelle
Qui peut accéder à la classe exceptionnelle ? Comment et sur quels critères ? Le Sgen-CFDT Alsace vous explique tout et suit votre dossier de candidature...
En savoir plus →