Carte scolaire 2020 pour les écoles du Bas-Rhin (67)

Les premières mesures de carte scolaire 2020 viennent d'être prononcées ! Après moult reports suite au confinement et aux déclarations de notre cher ministre, le CTSD 67 vient enfin de se tenir en ce jeudi 9 avril 2020 pour l'académie de Strasbourg.

Les nouvelles annonces du 14 mai

Création de 106 postes de Titulaires de Secteur (TRS)

carte scolaire 2020

Suppression de 30 postes de ZIL

Le Sgen-CFDT Alsace dénonce ces suppressions qui vont rendre les remplacements des enseignants absents (maladie, formation,…) l’année prochaine plus que compliqué !

Retrouvez notre déclaration liminaire du 14 mai

Les réponses et les informations données par l’administration lors du CTSD du 14 mai à propos des différentes problématiques se trouvent dans leurs articles respectifs :

 

Quelle carte scolaire 2020 se dessine pour la prochaine rentrée ?

Mme la DASEN annonce que le ministère, suite aux annonces du ministre le 20 mars, a doté l’académie de Strasbourg de 35 postes supplémentaires pour la carte scolaire 2020.

La répartition serait de 19 postes pour le 67 & 16 postes pour le 68

Devons-nous nous en réjouir ? Est-ce un miroir aux alouettes que nous paierons l’année prochaine ? Dans tous les cas nous veillerons à ce que cette dotation ne soit pas un effet d’annonce temporaire !

Les mesures sont actées définitivement lors du CDEN du 17 avril 2020

Écoles maternelles : Les mesures de carte scolaire 2020

carte scolaire 2020Modifications à apporter au tableau suite au CTSD :

  • École des vignes à BARR : Maintien de la décharge de direction

Écoles élémentaires : Les mesures de carte scolaire 2020

carte scolaire 2020carte scolaire 2020

Modifications à apporter au tableau suite au CTSD :

Écoles primaires : Les mesures de carte scolaire 2020

Modifications à apporter au tableau suite au CTSD :

 

Le projet de l’Inspection Académique

  • Respect de l’engagement pris par notre ministre concernant les écoles en milieu rural (moins de 5000 habitants). Les mesures de fermetures de classes actées doivent faire l’objet d’un accord du maire.
  • Mesures d’ouvertures de classes actées là où l’évolution démographique mettrait les écoles en tension.
  • Attention renforcée dans le spécialisé avec l’ouverture de 6 nouvelles classes ULIS et la création de 2 postes d’enseignants référents.
  • Transferts de postes monolingue/bilingue au sein d’une même école pour permettre une répartition plus équilibrée des élèves au sein de l’école.

Suite à la sous-dotation initialement prévue cette année, -8 postes, due à une baisse démographique annoncée, et suite à l’engagement de non fermeture de classes en milieu rural, l’Inspection Académique prévoit la suppression de 49 moyens de remplacement !

La nouvelle dotation en date du 3 avril va t-elle limiter cette casse des moyens de remplacement…la DASEN nous indique qu’une communication est prévue dans les jours à venir

A cela s’ajoute la disparition de 4 enseignant·e·s « Maîtres + » du dispositif « Plus de maîtres que de classe » défendu et préconisé par le Sgen-CFDT car il constitue une vraie valeur ajoutée aux écoles en bénéficiant. Ces 4 « Maîtres + » resteront dans leur école mais dans une classe à part entière (création).

Pour le Sgen-CFDT Alsace, la fermeture de 49 postes de ZIL en circonscription ne laisse rien présager de bon pour la prochaine année scolaire quant à la qualité du service rendu à la Nation. Derrière un manque cruel de remplaçants se profilent une formation continue non assurée et/ou vidée de son sens et des ruptures institutionnalisées dans la continuité pédagogique.

 

La carte scolaire 2020 du Bas-Rhin (67) en quelques chiffres, après nouvelle dotation :carte scolaire

Fermetures (liées à la démographie notamment)

  • -9,5 ETP*  devant élèves,
  • – 49 ETP* en moyen de remplacements.
  • Entraîne la suppression de -0,42 ETP* de décharge de direction (la simplification des tâches dans les faits pour ces directions d’école !)

Ouvertures (liées à la démographie et de régularisation)

  • 24,5 ETP* devant élèves.
  • Entraîne la création de +1,17 ETP* de décharge de direction

*ETP = Equivalent Temps Plein, soit 1 poste de PE à 100%

Autres ouvertures :

  • 6  ouvertures de dispositifs ULIS
  • 2 postes d’Enseignant Référent Handicap (ERH)
  • 1/2 poste de psychologue de l’Éducation Nationale sur la circonscription de Strasbourg 4.

De prime abord, nous pourrions penser que la situation est positive au regard du nombre de fermetures et d’ouvertures de classes devant élèves, mais le ratio PE/élèves passera de 5,30 en 2019 à 5,34 à la rentrée scolaire 2020…Nous sommes donc loin d’une prise en compte de la nécessité de moyens pour un service public de l’Éducation de qualité !

REP

  • Dédoublement des classes de Grande Section dans 3 écoles :
    • E.M. Eléonore A
    • E.M. Jacqueline
    • E.M. Catherine

Réorganisation

  • Les postes de RASED non pourvus par des enseignants spécialisés à la rentrée 2019, et qui avaient été fermés temporairement, sont ré-ouverts, dans la même école. Il s’agit de 14 postes.
  • Une nouvelle école ouvre à Ostwald
  • Réorganisation de l’accueil sur le RPI Hurtigheim – Furdenheim – Quatzenheim
  • Fusion et emménagement dans un nouveau bâtiment à Plobsheim des deux écoles de cycle « Nouvelle école » et « Au fil de l’eau »
  • Redéploiement des moyens existants en UPE2A vers d’autres écoles (nous contacter si besoin)
  • Création d’un poste de Conseiller Pédagogique Départemental « Maternelle » et suppression d’un poste de CPD « Sciences »

 

La situation faisant, notamment vis à vis des difficultés pour les inscriptions des nouveaux élèves, il reste beaucoup de situations d’écoles qui seront réétudiées au prochain CTSD. Tenez-nous informés des évolutions des effectifs dans votre école !

 

Carte scolaire 2020, extraits de notre déclaration liminaire

Pour entamer cette déclaration, nous souhaitons saluer le dévouement, la réactivité et l’importante capacité d’adaptation des agents des services publics, dans la lutte contre la propagation du virus et le maintien du lien social. Toutes et tous font la démonstration que les agents des services publics, loin d’être un coût pour la nation, en sont une richesse indispensable. Il est, bien évidemment, trop tôt pour tirer un bilan de la manière dont la crise sanitaire est gérée. Cependant dès aujourd’hui, nous pouvons affirmer qu’il serait utile, pour notre bien commun, que les moyens des services publics cessent d’être une variable d’ajustement des politiques publiques.

[…] Le Sgen-CFDT Alsace s’agace des nouvelles méthodes d’annonces du Ministre de l’Éducation Nationale à travers ses déclarations dans les médias et la profusion d’hashtags (#nationapprenante #vacancesapprenantes).[…] Notre ministère avance peut-être à l’aveugle, malgré son slogan « Tout est prêt », mais nous, agents de l’Education Nationale au contact des usagers dans les services, les établissements, les écoles, nous ne pouvons nous le permettre… Un minimum de respect envers notre professionnalisme voudrait que nous soyons au minimum informés avant les usagers. Tous ces balbutiements minent la bonne volonté de chacun·e et entraînent des surcroîts de travail pour tous.

[…] Les outils proposés pour cette « continuité pédagogique » sont défaillants, souvent inadaptés ou non calibrés pour recevoir un flux de visites aussi important… Mais ce qui est remarquable, c’est la volonté de tous les collègues de maintenir le lien entre l’école et les familles ! […]

Enfin, faut-il évoquer les masques, à destination des collègues volontaires pour accueillir les enfants de soignants, arrivés après 3 semaines de mise en œuvre. Nous nous inquiétons de cette mise en danger de l’individu, comme du collectif, pour des raisons de contraintes budgétaires. Peut-être pourrait-on s’arrêter une seconde et qu’enfin soit dit qu’à force de trop tirer sur la corde, elle finit par casser.

[…] Nous rappelons une nouvelle fois que les moyens des services publics doivent cesser, à l’avenir, d’être une variable d’ajustement des politiques publiques !

Ce dont l’école a besoin, c’est d’un projet, construit et concerté avec ses acteurs et l’ensemble de la société… Les annonces médiatiques et les coups de communication ne constituent pas à nos yeux un projet ambitieux.

 

Pour aller plus loin