L’Actu du Sgen-CFDT Alsace n°24 (second degré)


SIGNEZ ET PARTAGEZ LA PÉTITION POUR LE MAINTIEN D'UN SERVICE PUBLIC D'ORIENTATION !

Cette pétition est lancée par l’intersyndicale des Psy-EN qui regroupe ces organisations : SGEN-CFDT – SNES FSU – SUD EDUCATION – SE UNSA – FO – ADCIO AS Le Ministère de L’Education Nationale vient d’annoncer le transfert de l’information et de l’orientation scolaire aux Régions et la fermeture des 390 CIO au motif que l’information professionnelle ne serait plus de sa compétence, mais de celles des Régions. Les DRONISEP qui élaborent la documentation sur les métiers et les formations en lien avec l’ONISEP central, seraient régionalisées et leurs personnels transférés. Aussi les signataires de cette pétition se prononcent : – Pour le maintien des DRONISEP, service public de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur – Pour le maintien de l’ensemble des CIO, service public d’orientation de l’Education Nationale – Pour le maintien de l’information scolaire à l’Education Nationale – Pour le maintien de l’affectation des Psychologues de l’Education Nationale spécialité EDCOSP dans les CIO et le respect de leurs missions et de leur statut.

En savoir plus →

CIO EN DANGER : MOBILISONS-NOUS !!! - SGEN-CFDT Alsace

Les personnels des CIO et leurs soutiens ont manifesté leur colère et leur inquiétude suite à la décision de l'Etat de fermer les 400 CIO de France. Vous trouverez sous ces liens différents comptes-rendus de la manifestation et de l'audience de l'intersyndicale auprès de la rectrice.

En savoir plus →

Premier mai : le Sgen-CFDT participe aux défilés

Le Sgen-CFDT Alsace comme chaque année rappelle que le 1er mai est la journée internationale de tous les travailleurs. Nous vous appelons donc à participer à la manifestation intersyndicale de ce premier mai. Rendez-vous à : Strasbourg à 10h, Place de la Bourse Mulhouse : à venir Colmar : à venir Ce sera aussi l’occasion de porter nos revendications au patronat, au gouvernement et au président de la république.

En savoir plus →

Classe exceptionnelle : nouvelle campagne de promotion

Plus que quelques jours pour candidater à la classe exceptionnelle (pour le vivier 1 correspondant à l'accès fonctionnel) ; vous avez jusqu'au 25 avril pour saisir votre dossier sur i-Prof. N'oubliez pas de nous transmettre votre fiche de suivi qui nous permettra de suivre et de défendre votre dossier en CAPA.

En savoir plus →

Création de postes surnuméraires en REP/REP+ : la lettre ouverte du Sgen-CFDT Alsace à la Rectrice - SGEN-CFDT Alsace

Le SGEN-CFDT Alsace s’est fait l’écho de l’incompréhension et du mécontentement des collègues qui ont appris récemment la création d’un poste en REP/REP+ en lieu et place de moyens supplémentaires qu'ils pouvaient jusqu'alors utiliser avec plus de souplesse. Le Sgen-CFDT Alsace a donc écrit à la rectrice pour tenter d'obtenir un retour en arrière. Nous attendons sa réponse...

En savoir plus →

AESH : votre avis nous intéresse - SGEN-CFDT Alsace

AESH - Parcours professionnel et conditions de travail, donnez votre avis sur les propositions du Sgen-CFDT en complétant notre enquête en ligne... Si vous connaissez l'adresse mail de certain(e)s AESH (ce sont les personnes qui ont notamment en charge les enfants handicapés dans les classes), merci de leur partager le lien...

En savoir plus →

Assistants d'éducation : le ministère doit agir - SGEN-CFDT Alsace

Le Sgen-CFDT demande au Ministère de clarifier la situation des assistantes et assistants d'éducation (AED) et de leur ouvrir le droit aux primes REP et REP+. Assistants d'éducation : le ministère doit agir A l’occasion d’une audience au Ministère de l’Éducation nationale afin d’élaborer un agenda social structurant les négociations ou concertations à venir en matière de gestion des personnels, le Sgen-CFDT a rappelé quelques unes de ses exigences pour les assistantes et assistants d’éducation. Les obligations de service des AED s’inscrivent dans le cadre de l’horaire annuel de référence de 1607 heures, ramené à 1593 heures par la prise en compte de 14 heures annuelles au titre des jours dits de fractionnement de congés. En effet, les AED agents non titulaires de l’État bénéficient des mêmes dispositions que les fonctionnaires. Or, la circulaire n°2003-092 du 11 juin 2003 relative aux assistant.e.s d’éducation ne parle que du temps annualisé de 1607h. Le logiciel SIATEN prend d’ailleurs en compte ce temps de 1607h. Nous demandons à ce que ce droit soit respecté et que le système informatique gérant ces personnels tienne compte de ces modalités afin que les contrats puissent être élaborés correctement.

En savoir plus →

CIO : l'intersyndicale reçue par la rectrice - SGEN-CFDT Alsace

Le mouvement contre la fermeture des CIO a connu un premier temps fort aujourd'hui 19 avril 2018 avec une manifestation devant le rectorat et une audience auprès de la rectrice. Vous trouverez dans cet article un rapide compte-rendu de ce que nous a dit la rectrice de l'académie de Strasbourg.

En savoir plus →

Universités : le Sgen-CFDT dénonce le climat de violence - SGEN-CFDT Alsace

Les étudiants strasbourgeois très majoritairement favorables au déblocage de l'Université ! Le 18 avril 2018, les étudiants de l'Université de Strasbourg se sont prononcés par voie de consultation électronique pour le déblocage de l'Université (71% en faveur du déblocage). Cette solution du vote électronique avait été proposée par le syndicat étudiant majoritaire, la FAGE dans un courrier adressé au président de l'UdS il y a quelques jours. L'argument étant que les étudiants en faveur du déblocage voulaient assister aux cours (et ne pouvaient donc pas assister aux AG) et qu'un certain nombre de pressions étaient systématiquement exercées sur les étudiants ayant un avis nuancé ou un avis défavorable au blocage. Pour autant, à la date du 19 avril, la situation était encore tendue dans de nombreux UFR de Strasbourg où les salles de cours n'étaient pas encore "libérées" pour assurer que la décision majoritaire issue de la consultation électronique soit appliquée. Le Sgen-CFDT Alsace dénonce cet état de fait et demande que l'université soit le plus rapidement possible débloquée. Au niveau national, le Sgen-CFDT dénonce les violences De plus, au niveau national, depuis plusieurs semaines des militants du Sgen-CFDT, première organisation dans l'Enseignement supérieur et la Recherche (ESR), font l'objet d'insultes, de menaces et/ou sont interpellés de façon calomnieuse dans des tracts, graffitis… Les locaux de certaines sections ont été vandalisés. Pour la fédération des Sgen-CFDT, ces atteintes à l'intégrité physique et morale des militants sont inacceptables. Le Sgen-CFDT a condamné à plusieurs reprises les violences d'où qu'elles viennent. Elles sont indignes de ce que représente l'université : un lieu de débat, respectueux des analyses, des propositions et de la contradiction. La fédération des Sgen-CFDT accompagnera chacun de ses militants et leur demande de porter systématiquement plainte afin que les individus, souvent extérieurs à la communauté universitaire, qui se rendraient coupables de tels agissements, rendent des comptes à la justice. Le Sgen-CFDT demande également que cesse le silence coupable de certains responsables politiques et syndicaux qui, à ce jour, condamnent certains faits de violence et semblent en légitimer d'autres en fonction des responsables. Pour le Sgen-CFDT, dans un état de droit, la violence pour imposer ses idées est inacceptable et relève d'un populisme tout aussi condamnable qu'il soit de droite ou de gauche. Le Sgen-CFDT sera présent à la réunion organisée par le Parlement des étudiants mercredi 18 avril à 17h30 pour trouver des réponses à la situation que vivent certaines universités

En savoir plus →

Dépendance : la CFDT dit "non" à une nouvelle journée de solidarité

La CFDT s'oppose à une deuxième journée de solidarité, qui pénaliserait selon elle les salariés dans leur pouvoir d'achat de l'ordre de 0,3%. La CFDT s'est opposée lundi à l'idée d'une deuxième journée de solidarité, piste envisagée par le gouvernement pour financer la dépendance, et a appelé le gouvernement à "arrêter les bricolages". Évoquée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, l'idée d'une deuxième journée de solidarité a été jugée "intéressante" dimanche soir par Emmanuel Macron. "C'est injuste et loin d'être à la hauteur des enjeux", a réagi la CFDT dans un communiqué. "Une baisse du pouvoir d'achat". "L'effort de financement nécessaire ne peut être supporté exclusivement par les salariés", a ajouté le premier syndicat du secteur privé, qui considère que "cela équivaudrait à une baisse de pouvoir d'achat de 0,3%". "S'agissant d'un risque universel, la CFDT considère qu'il doit être financé principalement par des impôts affectés reposant sur tous les revenus (et notamment sur toutes les successions) à l'instar de la CSG", a-t-elle plaidé. Instaurée après la canicule de l'été 2003, la journée de solidarité, travaillée mais non payée, a rapporté 2,37 milliards d'euros en 2017, selon la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie.

En savoir plus →

Communiqué de presse – CFDT Cheminots

La CFDT condamne l’annonce et la méthode du gouvernement Contrairement à ses annonces d’ouverture, le gouvernement s’entête dans une méthode inacceptable. Depuis dimanche soir, il a décrété la fin des régimes spéciaux, la filialisation du fret et annoncé aujourd’hui la date de la fin du statut. Tout cela au mépris de l’esprit de négociation qu’il prétend mettre en œuvre.

En savoir plus →

L'Agenda de l'Actu (second degré) - SGEN-CFDT Alsace

L'agenda de l'actu, ce sont les dates importantes à venir pour les militants, adhérents, EDEN du Sgen-CFDT pour les prochaines semaines.

En savoir plus →