Quelle augmentation de mon salaire en 2020 ?

Le passage à 2020 n'apporte guère de changements concernant nos métiers : pour les fonctionnaires, modeste augmentation du nombre de points d'indice... et augmentation de la cotisation retraite !

« 300€ en moyenne, pour tout le monde, en 2020. »  voici l’augmentation de salaire des profs dont se targuait le ministre de l’Education Nationale le 28 août 2019, à la veille de ce qu’il qualifiait comme l’ « une des meilleures rentrées qu’ [il] ait connue. »

 

Pourquoi Jean-Michel Blanquer se moque de nous ?

  • Premièrement, cette augmentation, fruit de la négociation PPCR menée par le précédent gouvernement, n’est pas l’œuvre de l’actuel ministre. Pire, cette augmentation avait vocation à s’appliquer en 2019. Or, pour des raisons strictement budgétaires, cette augmentation a été repoussée par le gouvernement Philippe d’un an… soit cette année.
  • Deuxièmement, les 300€ annoncés sont annuels et correspondent à une moyenne. Cela représente une augmentation de 25€/mois, en moyenne, ce qui en soit est déjà bien peu au regard de la dévalorisation constante de nos salaires depuis 2 décennies, du fait notamment du gel du point d’indice.
  • Enfin, cette augmentation  ne concernera pas « tout le monde ». Prenons quelques exemples :
    • pour un PLP, prof des écoles, prof certifié ou agrégé, un CPE ou un Psy-EN actuellement à l’échelon 8 de la classe normale, l’augmentation est de 10 point d’indice, soit environ 35€ net.
    • pour le même enseignant à l’échelon 10 ou à l’échelon 11, l’augmentation sera d’environ 15€.
    • les stagiaires, actuellement à l’échelon 1, peuvent se réjouir : leur salaire connaît un bond conséquent de 7€ mensuels.
    • quant aux ex-stagiaires actuellement T1, ils n’avaient qu’à passer leur concours à un autre moment pour ne pas être à l’échelon 2 cette année : ils ne voient pas leur salaire augmenter… Il en va de même pour les personnels actuellement à la classe exceptionnelle.

Une distorsion existe donc bel et bien entre le discours du ministre et la réalité.

  • Pour connaître votre salaire indiciaire (hors-primes),vous pouvez consulter cet article.
  • Pour calculer votre salaire net (hors-prime), nous disposons d’un outil de calcul !

augmentation

 

 

Une augmentation des salaires annulée en partie par la hausse des cotisations retraite !

Comme tous les ans depuis janvier 2012, sans que (peut-être) vous n’y fassiez vraiment attention, la cotisation retraite augmente… Cette hausse des cotisations a été décrétée par le gouvernement Fillon. Elle n’a cependant jamais été remise à plat par la suite. Elle s’échelonne, pour l’heure, jusqu’en janvier 2020, selon le calendrier suivant :

 AnnéeTaux de la cotisation
20128.39%
20138.76%
20149.14%
20159.54%
20169.94%
201710.29%
201810.56%
201910.83%
202011.10%

 

 

La conséquence immédiate de la hausse de cette cotisation est d’annuler en bonne partie les modestes effets de l’augmentation du nombre de points d’indice… En effet, si nous reprenons les exemples cités plus haut pour un professeur certifié, PE, PLP, Psy-EN ou CPE, le salaire net de base, c’est-à-dire hors primes ou éventuelles heures supplémentaires augmente ainsi :

  • 30€ net par mois à l’échelon 8 de la classe normale ;
  • À l’échelon 10 ou à l’échelon 11, le gain est de 7€…
  • mais le salaire baisse de 5€ à l’échelon 1, de 8€ à l’échelon 2 et d’une dizaine d’euros pour la classe exceptionnelle.

La situation des rémunérations dans l’Éducation Nationale vous paraît peut-être encore trop florissante ? Ne perdez pas de vue que la valeur du point d’indice est gelée depuis 2017 et que l’inflation, d’après l’Insee, se situe autour de 1% ou 1.5% en moyenne ces dernières années.

Le pouvoir d’achat dans nos métiers, loin d’augmenter, continue donc, lentement mais sûrement, de décrocher.

Une bonne nouvelle : une indemnité pour les personnels MLDS

Néanmoins, une bonne nouvelle est enfin arrivée. Après deux ans d’attente, l’indemnité pour les personnels titulaires de la certification du certificat de professionnalisation en matière de lutte contre le décrochage scolaire est enfin en place ! Elle concerne essentiellement les personnels exerçant en MLDS.

 

Plus d’infos sur les salaires dans l’Education Nationale :