remplaçants

Le TZR qui n’est pas affecté à l’année sur un établissement a le droit à des indemnités de déplacement et à des indemnités de repas. Celles-ci ne sont pas cumulables avec la décharge d’une heure à laquelle tout prof affecté à l’année sur plus d’un établissement a droit.

réforme du lycée GT

Avec la parution de DHG insuffisantes, les conséquences de la réforme du lycée pourraient être plus catastrophiques encore que prévues : suppressions de postes, impossibilité d’ouvrir des options ou des spécialités… Le Sgen-CFDT soutient le combat des équipes des lycées pour plus de moyens !

La laïcité à l’école : Qu’entend-on par laïcité ? Comment la faire vivre dans les écoles, les établissements ? Où trouver des ressources ? Comment réagir à certaines situations ?

Nous, militants et militantes de mouvements d’éducation nouvelle, d’éducation populaire, syndicaux, enseignants et enseignantes du Bas-Rhin, parents d’élèves, formateurs et formatrices, souhaitons prendre position sur les réformes en cours qui affectent le quotidien de l’école.

Alors que le mouvement lycéen semble s’accentuer et se durcir dans notre académie, le Sgen-CFDT Alsace appelle au calme et au dialogue. Il condamne toutes les violences dans les lycées ou à proximité et les dégradations quelles qu’en soient les auteurs.

Notre colloque sur la pauvreté à l’école avec Marie-Aleth GRARD, vice présidente d’ATD Quart Monde s’est tenu le lundi 3 décembre à Strasbourg et le 4 décembre 2019 à Mulhouse. Que sait-on sur la pauvreté à l’école ? Le conflit de loyauté ? Comment changer nos pratiques pour mieux l’appréhender ?

pauvreté

Le Sgen-CFDT Alsace vous convie à un colloque le 3 décembre 2018 à Strasbourg et le 4 décembre à Kingersheim. L’intervention porte sur la pauvreté dans le milieu scolaire. Marie-Aleth Grard, vice-présidente d’ATD Quart Monde et Catherine Nave-Bekhti SG des Sgen-CFDT nous proposeront leur analyse .

mon bureau numerique

L’ensemble du personnel de l’Education Nationale de l’académie de Strasbourg a découvert à la rentrée l’application « Mon Bureau Numérique » qui remplace l’ENTEA, auquel les personnels s’étaient tant bien que mal formés et habitués depuis 4 ans. Or, Mbn fonctionne très mal !