Un an après les annonces du ministre, les incohérences majeures de la réforme du lycée et du bac général et technologique, dénoncées depuis le début par le Sgen-CFDT, n’ont pas été traitées. État des lieux.

Le 7 février 2019 le rectorat informait par mail les chefs d’établissement que les remplacements des absences des personnels administratifs et techniques inférieures à un mois ne seraient plus assurés, quelques jours après avoir annoncé la suppression de 12 postes en 2019. Intolérable !

réforme territoriale

Avec l’annonce par Jean-Michel Blanquer de l’abandon de la fusion des académies à l’échelle des régions, on pourrait croire que le débat est clos. Il n’en est rien : le projet de réforme territoriale ne se limitait pas aux fusions d’académies. Le travail syndical doit donc continuer.

loi de transformation

L’avant-projet de loi de transformation de la Fonction Publique sera présenté aux instances (conseil commun et conseils de chaque fonction publique) avant le 6 mars.

Alors que le mouvement lycéen semble s’accentuer et se durcir dans notre académie, le Sgen-CFDT Alsace appelle au calme et au dialogue. Il condamne toutes les violences dans les lycées ou à proximité et les dégradations quelles qu’en soient les auteurs.